samedi 2 juillet 2016

L'Ascension

Image extraite du site lenaventures.com
(page relative à Philippe Bobola : le nouveau paradigme)
Une fois n'est pas coutume, nous allons nous exprimer au sujet de "l'ascension", cette mythique "ascension" dont parlent tous les mouvements "New Age" et apparentés de près ou de loin. Il est certain qu'il ne s'agit en aucune manière de quitter la Terre en soucoupes volantes pour regagner une nouvelle sorte de paradis ayant son siège sur autre autre planète (le "rendez-vous" ayant bel et bien été manqué à ce titre en décembre 2012, correspondant à un début de synchronisation de tous les mondes habités sur le référentiel sur lequel a été syntonisée la note de fond du nouveau paradigme). Est-il nécessaire de rappeler que le mouvement "New Age" est un mouvement initialement créé par l'Ennemi afin de récupérer les dissidents à l'idée des guerres sans cesses organisées par ses soins.



L'ascension à la Nième dimension est également une vue de l'esprit, une manière d'envisager ou de comprendre le phénomène qui est actuellement en cours depuis le dernier solstice. En effet, le fameux "basculement" d'une civilisation à une autre est actuellement en train de s'opérer et cette année 2016 sera a marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de l'Humanité, celle-ci et la suivante. Le nouveau paradigme est effectivement en train de s'instaurer et le pseudo-ralliement des Rothschild et consort au Dragon Blanc marque l'évidence de la fin de leur univers.

Maintenant il faut comprendre ce que ce "nouveau paradigme" implique au quotidien au-delà de la terminologie à la mode sur le web. Le Trésor de la Langue Française nous donne en substance cette approximation relative au paradigme: "Conception théorique dominante ayant cours à une certaine époque dans une communauté scientifique donnée, qui fonde les types d'explication envisageables, et les types de faits à découvrir dans une science donnée". En premier lieu le paradigme n'est admis que dans un cadre extrêmement étroit, ici le milieu scientifique. D'autre part, on nous parle de "un moment donné", c'est-à dire relié à une habitude de pensée, en quelque sorte une forme de mode. En l'occurrence la réalité en rapport va beaucoup plus loin. Il s'agit de l'accès à une possibilité d'observation plus vaste, d'une forme de compréhension dépassant les limites connues jusqu'alors, en somme, d'une élévation de la conscience vers une approche toute différente et globalement bien plus vaste que ce que permettait le prêt-à penser généreusement offert par l'élite financière dominant la civilisation humaine souhaitée abrutie et servile.

Il est néanmoins très clair qu'au-delà de l'espace de liberté et de découvertes que cela implique naturellement pour qui est soumis à ce changement, il y a aussi la nécessité impérative d'une ouverture d'esprit suffisante pour pouvoir accepter de réformer entièrement, en profondeur, et à l'extrême, ce que tout un chacun avait toujours considéré comme étant vrai ou faux, comme relevant de la réalité ou de la fantaisie! Essayez de faire fluctuer les limites de ce que tout un chacun considère comme vrai ou faux en tant que le référentiel de son système de croyance, et ce sont autant "d'amis" ou prétendus tels qui seront perdus pour qui s'y essaiera auprès d'eux, au besoin le faisant passer pour un dictateur de la pensée. Or lorsque c'est la vie elle-même qui vient bouleverser ce référentiel, que fait-on? On se fâche avec la vie? Eh oui, en effet, pour certains en tout cas. Aussi étrange que ça puisse paraître quelques uns ne pourront supporter le gouffre du paradoxe qui aura été creusé par l'instauration, quelque part sans ménagement, du nouveau paradigme où certaines évidences relevant aujourd'hui de l'utopie, de la fantaisie, voire de la stupidité pour les plus radicaux des esprits contemporains, s'imposeront de fait dans les consciences parce que tel sera le mode de la pensée de la réalité du moment, faisant que les serviteurs du Chaos et les chantres de sa perversion (car il y a en effet une perversion du chaos) se trouveront ainsi projetés dans un milieu fondamentalement incompatible avec leur nature et périront irrésistiblement.

Cette notion de changement de mode de pensée et du registre de réalité en rapport peut être difficile à concevoir, n'ayant pas le recul mental nécessaire à son appréciation (rendant de même et en cela difficile à tout un chacun, voire impossible, une préparation préalable à ce qui va s'imposer en terme de réalité à l'Humanité en tant que germe de la nouvelle civilisation planétaire sur notre planète, le Royaume planétaire de "Terremère-Gaïa"). Je vais prendre un exemple qui devrait être éclairant car il est le signe évident de cette modification de l'appréciation de la réalité due à la nouvelle instauration paradigmatique au sein du système solaire d'une part, mais aussi de l'ensemble des mondes se synchronisant les uns les autres sur la nouvelle note de référence de la "matrice" que représente notre vision de ce qu'est l'univers, la Création.

Il n'aura sans doute échappé à nul Internaute que depuis quelques mois s'opposent deux théories, l'une fantaisiste renaissant du fond des âges, l'autre, à laquelle s'oppose la première, raisonnable et communément admise. Il s'agit de la théorie de la Terre plate, s'opposant à celle de la Terre ronde. Il est très étonnant que les adeptes de la première aient pu rassembler tant de preuves flagrantes de la platitude de la planète (notamment l'écart de zéro degré d'angle entre les lignes de projection de la verticalité d'immeubles éloignés entre eux de la ville de Manhattan, après mesures au laser, pas même un millième degré, ou encore l'impossibilité, de rejoindre d'un seul jet par voie aérienne deux points distants situés sur des méridiens différents en hémisphère sud, alors que la même distance peut sans aucun problème être parcourue si les points de départ et d'arrivée se trouvent sur les mêmes méridiens, et le même parallèle mais en hémisphère nord). De part et d'autre il existe des faits tendant à rendre quelque part irréfutable l'une et l'autre thèse, notamment, au bénéfice de celle de la Terre ronde, celui de la disparition progressive sous la ligne d'horizon d'un bateau s'éloignant des côtes; disparition de la coque du navire d'abord pour finir par le sommet du bâtiment, attestant de la rotondité de la planète; rotondité qui pourtant n'apparaît aucunement en altitude, même à 35.000 Km!
Alors qu'en est-il vraiment?
Eh bien la Terre n'a jamais été plate. Évidemment. Mais elle n'a jamais été ronde non plus... évidemment. La Terre, comme le reste de l'univers et des autres univers, n'a jamais été que ce que l'esprit collectif en aura fait. Le fait est que la Terre est beaucoup plus grande que ce qu'on nous a enseigné et que les proportions de terres les unes par rapport aux autres sont très différentes également du canon établi par la cartographie officielle, justifiant le maquillage systématique les photos satellites de la Terre.
Ceci dit cela n'explique pas pourquoi les preuves existent attestant la validité apparente des deux thèses, pourtant très opposées l'une à l'autre, c'est le moins qu'on puisse dire. Ce que nous concevons en tant que "Terre plate" et "Terre ronde" n'est que l'interprétation mentale d'une forme de réalité à laquelle nous sommes confrontés. A cela s'ajoutent des modifications dimensionnelles dans le rayonnement solaire (puisque c'est lui qui définit ce qui est "réel" et "possible" de ce qui ne l'est pas dans le vaste cadre du champ dimensionnel global de tout ce qui est soumis à son influence; c'est assez fortement résumé mais l'idée est là).

Voilà donc pourquoi la théorie de la Terre plate représente une effective possibilité alors qu'elle se trouve être (à peu près) ronde, du moins aussi ronde que la conscience collective de l'Humanité est capable de l'envisager. C'est précisément sur ce point que je vais légitimer le titre de cet article.

Imaginez un monde (le nôtre) vibrant sur une réalité essentiellement envisagée comme ayant trois dimensions (longueur, largeur, épaisseur). Imaginez que l'Humanité qui l'habite (nous) ait une pensée également structurée en trois dimensions, mise en adéquation avec ce monde tridimensionnel qui n'est tridimensionnel que parce qu'il n'est envisagé qu'avec une pensée qui l'est aussi! C'est l’histoire de l’œuf et de la poule mais peu importe, là n'est pas notre problème actuellement.
Imaginez maintenant que cette Humanité accède sans en avoir conscience, ou sans pouvoir asseoir son ressenti en rapport sur des éléments concrets, à une dimension mentale de plus. Chacun serait donc à même de contempler le monde tridimensionnel à partir d'un regard et d'une compréhension quadridimensionnels sans en avoir conscience. La certitude mentale aidant, chacun continuerait à voir le monde qu'il a l'habitude de voir selon la manière habituelle; le mental ne se satisfaisant que de ce qui lui semble crédible en fonction du conditionnement, de la programmation dont il a fait l'objet en tant que bases de références (l'éducation familiale, scolaire, les postulats énoncés en vérités absolue, etc.) et corrigeant lui-même la réalité perçue en fonction de ces mêmes référents, voire l'influençant dans les formes lorsque le mental devient collectif et qu'il recèle alors le pouvoir de plier la réalité pour qu'elle puisse correspondre à ses propres limitations alors que l'observateur lambda, très loin d'imaginer le phénomène dont il est à la fois l'auteur et l'objet, pense ne contempler que ce qui est et non ce qu'il veut voir.

Les choses deviennent en revanche différentes lorsqu'il s'agit d'observer quelque chose sur lequel nul parmi les mêmes observateurs lambda n'a jamais l'occasion d'avoir le recul nécessaire à une vision détachée, bien que l'objet de cette observation ne lui soit pourtant pas fondamentalement inaccessible. Vous dire qu'il n'y a aucune "distance" entre notre galaxie et la plus proche de nous est une idée absconse mais vraie ou fausse vous seriez bien incapable d'aller le vérifier. En revanche en vous parlant d'observation de notre planète, même si nul ne peut prendre sa navette personnelle pour aller vérifier ce qu'il en est, les mesures et les observations sont malgré tout de l'ordre du possible. Quand bien même sauriez-vous intellectuellement ce qu'il en est pour l'avoir appris et entendu dire et répété depuis votre enfance, la taille, la forme exacte, et l'ensemble de ce qui relève de la vaste réalité de notre monde en tant que planète, en tant que sphère cosmique voyageant dans l'espace, n'est pas une réalité qui relève de votre vécu personnel quotidien, si ce n'est par l'infime parcelle que vous en occupez du fait de votre présence dans l'incarnation, et l'espace à peine moins infime que vous en parcourez au quotidien. Quand bien même seriez-vous un grand voyageur, vous n'en parcourriez qu'infime parcelle après infime parcelle et non la pleine réalité de sa surface globale en tant que sphère cosmique. Cette réalité-là représente donc pour vous un postulat admissible et donc admis comme tel puisque telle est la "vérité" qui vous a été enseignée et a été entretenue dans votre esprit.

Admettons donc que pour cette raison essentiellement notre planète soit un excellent objet d'observation pour notre Humanité dotée à présent d'un esprit à quatre dimensions mais incapable d'en formaliser pour autant l'évidence répercutée sur sa manière de voir son quotidien; laquelle planète dans sa réalité globale est suffisamment éloignée du quotidien du plus grand nombre, tout en représentant une possibilité de recul suffisant pour permettre une appréhension mentale.

Voici donc pourquoi il existe (assez soudainement) la réapparition de la théorie de la Terre plate. Si vous disposez d'un mental tridimensionnel pour observer un espace ou un volume tridimensionnel (ou admis comme tel, que ce soit vrai ou faux), l'évidence de sa tridimensionnalité apparaîtra le plus clairement et le plus naturellement du monde. Mais si sans le savoir vous venez de disposer d'un mental quadridimensionnel alors que lui-même ne l'a pas conscientisé, et que vous observiez un espace ou un volume tridimensionnel (ou admis comme tel toujours), vous allez vous mettre en réalité à observer un volume doté d'une dimension de moins que votre propre esprit. Croyant dur comme fer que votre esprit est tridimensionnel, votre observation va vous conduire à voir ce que vous observer comme ayant une dimension de moins, soit non pas trois mais deux dimensions. En observant la Terre dont vous ignorez tout en tant qu'objet global et en termes de vécu personnel, un nombre impressionnant d'éléments vont venir corroborer le fait que cet objet en 3D (la Terre) recèle effectivement une dimension de moins, soit un objet en 2D. La formalisation mentale la plus proche de cette interprétation serait alors une Terre plate. Les certitudes établies de l’observateur vont le confronter à un ensemble d'interprétations de signaux attestant ce fait s'il a l'esprit assez ouvert pour l'admettre ainsi (mêmes s'ils sont basés sur les résultats de mesures scientifiques), mis ainsi en face de l'évidence effective qu'il observe un objet ayant une dimension de moins que son esprit.

Ainsi, lorsque l'Humanité aura assimilé le fait que son esprit est désormais doté d'une dimension supplémentaire, en adéquation avec le nouveau paradigme en cours d'instauration, elle percevra une fois encore de manière unanime la Terre comme étant ronde, dotée toujours d'une dimension de moins (4D - 1D = 3D) mais alors en portant sur elle un regard totalement lucide et non plus illusionné comme il l'est aujourd'hui, tant de la part des adeptes de la théorie de la Terre plate que de ceux de la Terre ronde. Ce recul permis par un esprit ayant une dimension de plus que l'objet observé (du moins considéré arbitrairement comme n'en ayant que trois) va permettre un aperçu entièrement neuf de la réalité en rapport, puis de l'ensemble de toutes les réalité qui en dépendent et y sont inter-reliées.

L'évolution suivante sera l'admission que l'univers est quadridimensionnel et chacun, enseigné de ce fait représentant le prochain standard, fera perdre en quelque sorte ce recul, jusqu'à ce qu'un nouveau saut quantique induisant un nouveau bon de l'évolution humaine, fasse accéder la conscience mentale de l'Humanité, alors devenue conscience "supra-mentale" non-limitée, à une dimension de plus, une cinquième, lui permettant de porter sur elle-même et l'univers, un nouveau regard entièrement neuf, et cela sans fin, de millénaires en millénaires, jusqu'à l'extinction de la vie sur le sol de notre monde, dans la perpétuation de la vie de tous les mondes au sein de tous les univers de la Création.

Cet exemple est très imagé, mais le fondement de cette divergence d'opinion entre les deux théories de la forme de la Terre trouve en cette nouvelle réalité son plein fondement, et l'accès, "l'ascension" à cette dimension supplémentaire de l'esprit EST cette "ascension" dont tout le monde parle. Il n'y en aura aucune autre. En cela et pour résumer, la Terre n'est ni plate ni ronde, elle est telle que vous la voyez, telle que vous avez appris à la voir, telle que vous avez envie de la voir, telle qu'elle vous rassure dans le carcan de vos certitudes absolues d'évidences mentales qui ne sont vraies que parce que vous les admettez telles. La forme est une énergie. La pensée aussi. La rencontre des deux crée toutes les réalités du monde mais aussi vous emprisonne dans une geôle faite de miroirs déformants du sol  au plafond et qui sans cesses ne vous renvoient en définitive que votre propre image.

Ceux qui seront incapables d'accéder à ce nouveau paradigme imposant de nouvelles lois sur base de la réforme d'une ancienne conscience mentale aujourd'hui obsolète, ceux qui la refuseront, se sentant dérangés dans leur confort mental ou spirituel, ou ceux qui tenteront d'en tirer profit pour asseoir une forme quelconque de pouvoir sur autrui, ou qui tenteront de l'approcher davantage avec l'esprit figé plutôt qu'avec le cœur ouvert, pourront en sombrer dans la perte de la raison laissée sans plus aucun modèle de référence, échouée sur les rivages de la mémoire, voire jusqu'à la mort par inadaptation, appelée de tous leurs vœux en tant que seule solution envisageable à la perte totale de leurs repères antérieurs, instaurés par l'Ennemi à leur bénéfice, ou plutôt à leur maléfice. Quant à l'Ennemi lui-même, sous sa forme actuelle du moins, il s'y dissoudra à jamais dans toutes ses manifestations.
En revanche, ceux qui sauront surfer sur la vague et s'ouvrir aux réalités du Merveilleux, alors élevé en rang du Sacré,  seront les pionniers de la nouvelle Humanité, fondée sur l'Amour-Force, la haute-compréhension, la joie, la liberté, au milieu des hordes de licornes, en somme tout ce qui, selon les référents actuels, en effet, ne peut exister, ne représentant qu'une impossible utopie. Le nouveau paradigme s'installe à cet effet: rendre possible ce qui ne l'était pas jusqu'alors, les possibles ou impossibles horreurs et injustices en moins.



Comme d'habitude, ni cet article ni les autres ne sont sérieux. Ils ne sont que pures fantaisies. Rien n'y est vrai, nous ne sommes que des affabulateurs ;-)

63 commentaires:

  1. Va t-on enfin en savoir plus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crains malheureusement que non, en tout cas pas concernant le type d'informations qui est attendu. Il faut comprendre que l'ensemble des rouages qui préside à ce qu'il se prépare est de l'ordre de ce qui pourrait être considéré comme relevant, dans un autre contexte, du "secret defense"...

      Beaucoup de choses sont dites sur tout et n'importe quoi sur Internet, et chaque information est dénaturée, récupérée, réarrangée à la sauce de qui la comprend comme il le peut, la réinterprète, voire même essaie de la manipuler (il faut savoir que des bloggeurs et autres lanceurs d'alertes, très biens en apparence et ayant une audience folle, travaillent en réalité pour les intérêts de l'Ennemi, et parmi eux, certains n'en sont même pas conscients, alors que les autres sont surveillés à outrance).

      Dans ce contexte, on ne peut livrer des informations sensibles. Même ceux de nos propres rangs en savent très peu alors qu'ils collaborent en première ligne à la trame qui a déjà commencé à se dérouler sur le monde.

      Nous ne pouvons que nous faire les témoins de ce qui est en train de se structurer, guère davantage. Je comprends les frustrations de chacun, et quelque part je les partage car j'aimerais aussi que les choses soient enfin et plus rapidement que ça remises à l'endroit, dans tous les sens du termes, et que chacun soit libre et heureux, enfin. Je ne vis moi-même que pour cette seule et unique issue, en rien pour mon propre compte. Malheureusement nous ne pouvons en rien brûler les étapes car nous n'avons droit à aucun coup d'essai. Nous n'avons droit qu'à un seul et unique coup et il doit passer quoi qu'il arrive, coûte que coûte. Nous n'avons d'ailleurs jamais eu droit à aucun coup d'essai, jamais. Nous y sommes donc habitués.

      Je ne peux que certifier que ce que je sais: l'issue est proche, et très éloignée de l'idée que quiconque en ce monde pourrait s'en faire. Pour le reste, et outre les quelques bribe d'informations livrées donc nul ne pourrait se servir concrètement contre nous et les circonstances de l'accomplissement attendu, il n'y rien d'autre à faire qu'à attendre et à devoir vivre au quotidien l'ensemble des circonstances qui vont accompagner l'arrêt définitif du Système.

      Supprimer
    2. : ) c'est donc ça cette impression que nous avons de " ne plus rien savoir " ?

      Supprimer
    3. Quelque part oui, en effet, mais cette impression peut se décliner de manière différente en fonction des individus et de leur sensibilité propre...

      Supprimer
    4. ton article est tres bien mais n honnore pas toute la verite , juste dommage que tu ne sois pas musicien j entends par la "" lois des octaves"" en densites , mais aussi perceptiosn de son observateur , notre trinite emanante est spherique tous les bouddhistes te le diront il suffit de te connecter a ton etre en recreant le temps zero avec une evanescence de note et la tu verras et comprendras ta sphere ta geo algorythmie elementale reflechie ! tout le reste n est que spectre energie cristal dasn des densites qui amene volume et descend meme jusque l organique
      pourquoi creer un freesbee a partir d une sphere autorepliquante meme si multiforme et surtout en basse densite comme la terre en sol# faut respecter le graal notre creation inimaginable par le peuple des singes j en convient ! en ce qui concerne les preuves apportees pour la terre plate , le modele est faux le cern a superposee une image 2d sur notre realite tout le monde est dupe les effets mandela l attestent

      Supprimer
    5. Wow... Je vais méditer là-dessus.

      Supprimer
  2. Bonjour Eléazar, j'ai du mal à voir ce basculement de conscience, notre mental nous entraînant souvent dans des pensées non positives, avec les peurs, colères qui nous animent nous humains si déconnectés de notre vraie nature. Pourrons-nous être débarrassés de ces forces qui nous perturbent sans cesse et qui neutralisent nos bons côtés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Chris,

      Au jour d'aujourd'hui vous êtes encore soumis au climat vibratoire de l'ancien monde mourant et y réagissez puisqu'il représente votre actuel "milieu naturel" pour encore quelques temps. Mais soyez sans crainte, vous verrez de votre propre yeux et selon votre propre ressenti, l'épanouissement qui naîtra en vous du changement de cette ambiance vibratoire globale. Il faudra vous y adapter, c'est un fait, mais vous y êtes déjà préparé quelque part puisque vous souhaitez ce passage au fond de vous. Je rappelle que ce basculement n'est que la conséquence d'un appel collectif à ce qu'il advienne. Il ne se produit pas envers et contre les gens et leurs aspirations, mais conformément à eux. Le "comment" n'est juste pas laissé à l'appréciation de tout un chacun, mais pour le reste, un soin extrême sera pris à l'égard de tous les sincères en ce monde face à l'alternative, enfin, de leur libération.

      Tout va bien se passer, vous verrez. Ce basculement prendra quelques mois pour ce manifester puis se stabiliser, laissant à tout un chacun le souhaitant le temps de pouvoir opérer en lui-même une décompensation nécessaire, un peu comme un passage en caisson de décompression après une remontée de fonds sous-marins. Mais votre corps est déjà soumis à cette influence, se traduisant très souvent par un besoin de sommeil très nettement accru par rapport à vos habitudes, et cela est valable pour chacun.

      Seul demeurera au final ce qui suscitera en vous le meilleur qui est en vous. Quant au pire, il vous appartiendra de contribuer à l'éliminer doucement sans qu'il représente jamais plus un contre-pouvoir dévorant sur votre vie.

      Supprimer
  3. bonjour Eléazar
    en lisant votre rapport,un billet de l'écrivain Jacques Gérard Vésone coincé dans un coin de mon cerveau est remonté a la surface;
    qu'en pensez vous ?
    http://www.micheldogna.fr/tous-nos-projets-de-r-formes-article-1-42-221.html
    merci pour tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya,

      J'en pense que c'est assez impressionnant...! Cette image perçue en méditation semble être la synthèse d'une évolution de plusieurs décennies, mais en soi elle est tout particulièrement juste. C'est en effet une excellente approche de ce qui se prépare à tous niveaux. Merci sincèrement pour ce partage.

      Supprimer
  4. Bonjour Eléazar,

    Fervent lecteur de votre blog depuis des années je vous remercie pour tout ce que vous faites. J'ai tombé au cours de mes recherche sur le net sur ce site:http://homo-galacticus.fr/ et j'aimerais avoir votre avis sur le discours de Laurent Dureau, vu qu'il a commencé en 2012 avec http://345d.fr
    J'ai voudrais savoir votre opinion sur une possible sélection de personnes qui continuerons de vivre sur Terremè-Gaia et le départ des autres qui ne pourront s'adapter à la monté en vibration et aussi, si vous conseillez son point de vue même en partie.

    Merci pour tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      Comme dit à l'accès sur ce site, nous ne pouvons plus nous permettre de donner des avis des les sites de Pierre, Paul, ou Jacques. Il nous semble qu'il appartient à chacun de faire le choix de sa propre vérité, qu'il la trouve ici ou ailleurs, sans non plus nous imposer en juges.

      Contrairement à certains, nous n'avons pas vocation à paraphraser ce que font les autres ou nous l'attribuant. Si nos arguments, reflets d'un vécu très précis, sont publiés ici, c'est qu'ils ne le sont pas ailleurs, du moins pas sous l'angle sous lequel ils sont abordés au sein de ces colonnes, et donc aussi que nous comblons en quelques sorte un manque. Ensuite chacun est libre.

      Notre position officielle est que la vérité se trouve en toute chose, tout comme l'erreur, mais en proportions différentes. Mais à ce stade chacun doit en effet faire le choix de sa propre vérité. Si vous-même ne savez vers où vous diriger, choisissez arbitrairement et expérimentez.

      Pour ce qui est de la sélection de qui restera et qui disparaîtra, chacun sera son propre juge par rapport à ses propres possibilités de mise en adéquation avec le nouveau paradigme. Nul ne s'instaurera en juge pour autrui bien évidemment. La sélection sera entièrement, absolument, fondamentalement naturelle, mais elle sera, c'est inévitable.

      Bien à vous sincèrement.

      Supprimer
  5. bonjour Eléazar,
    l'ancien système étant susceptible de s’arrêter dans les jours ou semaines qui viennent,est il prudent de s'éloigner trop loin de son domicile au risque de se trouver confronter a des pénuries de carburants.
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya,

      Voici des mois, si ce ne sont pas des années, que les "vacances", à seul titre d'exemple, représentent un facteur de risques accru. Ceci dit beaucoup de gens ne peuvent pas ne pas voyager, notamment par le simple fait que leur profession les y contraigne. Tous les cas de figure sont à envisager, tous les scénarii sont possibles. Néanmoins, dans les six mois qui viennent, si la possibilité vous est donnée de rester effectivement à proximité de chez vous, ce serait plus prudent. Cela ne veut absolument pas dire qu'en partant loin il va vous arriver quelque chose. Il ne faut surtout pas verser dans la paranoïa ou la superstition. Cependant je pense qu'il est sincèrement temps d'appliquer le bon vieux principe de précaution tous azimuts, chaque fois qu'il y a moyen de le faire et que l'occasion s'en présente. Mais en tout état de cause SOYEZ SANS PEUR. C'est une donnée fondamentale dans l'équation.

      Juillet devrait être calme, les évènements se contentant de couver sous la surface. Août également mais avec des risques d'éclatement à droite ou à gauche (il faudra juste éviter d'être là où ça éclate naturellement). Quant à septembre, plus rien ne peut être pronostiquer. Mais l'Evènement est pour 2016.

      Bien à vous,
      Namaste

      Supprimer
  6. Bonjour,

    Cet article est compliqué pour moi; je dois avoir une vision "tronquée" de la réalité, c'est ma réalité tronqué! Essayez, Eléazar, de descendre à mon "niveau" pour expliquer vos thèmes. A noter que je n'ai pas reçu votre article sur ma boite mail. Un détail. Bien à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Michel,

      Difficile de faire plus simple sur base de faits qui ne le sont pas. Disons que lorsque des évènements en rapport se produiront, ils entreront en résonance avec le souvenir de ce que vous aurez lu, et les choses s'éclaireront au moment opportun.

      Ce qui en vous doit savoir le sait, ne vous en faîtes pas.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Pas forcément. Le lieu est sans grande importance. Le phénomène est mondial. Il n'y a pas de lieux qui soient sans risque par nature, à moins de vous enfouir sous terre. C'est la nature des pensées et du positionnement intérieur qui fera la différence. Le meilleur en vous sera votre sauf-conduit (question d'adéquation vibratoire).

      Supprimer
  8. Bonjour,Eléazar.Je vie une période de temps (8ans) qui m'a fait changer à 100 % ( j'ai perdu emploi, des amis, de la famille) mais intérieurement je me suis découvert(Je ne vis moi-même que pour cette seule et unique issue je reprends tes mots mais c'est ce que je vie intérieurement) j'y mets tout mon cœur, j'ai une question si mon côté vibratoire et pas assez élevé je vais me retrouver sur la touche, merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jérôme,

      Mais non absolument pas. Il ne s'agit pas d'une sélection aveugle et sans pitié. C'est une sélection intelligente et bienveillante axée sur le positionnement de chacun. Il ne s'agit même pas d'être dans le vrai ou de se tromper, mais d'être tendu vers meilleur en soi en fonction de ce que l'on est en l'instant présent, et en fonction des Cinq Piliers de la Perfection qui la définissent en tout et pour tout. Vous avez fait preuve de courage, de renoncement (fait rarissime parmi les population de ce monde d'aujourd'hui), vous avez fait des choix et vous avez fait preuve de persévérance dans ces choix. C'est immense ça! Les forces en marche ne vous laisserons pas échouer, elles ne vous laisseront pas pour compte, ni ne vous laisserons vous perdre en chemin, et très certainement pas sur la touche, je vous en apporte la garantie personnelle. Je ne connais pas "tout le monde", mais je sens à la perfection ce qui se trouve derrière l'écrit de quiconque, donc aussi le vôtre. N'ayez peur de rien. Ayez confiance en vous et en vos choix comme en vos rêves car ils comptent sur vous pour exister un jour prochain. Vous n'échouerez pas, ni dans la finalité de vos choix ni dans sur quelque plage perdue ou abandonnée. La tempête va souffler, mais c'est un vent de libération pas de condamnation (excepté pour l'Ennemi ce qui est le but).

      J'aimerais pouvoir vous rassurer. Ayez confiance en moi, et croyez sincèrement en mon amitié.
      Je dois également vous remercier. Merci d'avoir fait de vous cet exemple-là. Merci de vous être montré à la hauteur et de souhaiter continuer sur cette route.

      Bien à vous de tout cœur.

      Supprimer
  9. Merci Merci merci de tout cœur,ça me touche profondément encore merci merci merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jérôme,
      Il m'est arrivé la même chose que vous, amis famille , job etc...j'ai même failli mourir.
      et le sentiment d'être seul sur cette planète.
      et je rejoins ce que dit Eleazar, le lieu n'a pas d'importance, le plus dur est d'avoir confiance en soi et que moulte personne ne vous comprenne pas. J'essaye d'y mettre du coeur
      Pourtant j'ai ce quelque chose au fond de moi qui me fait avancer. et ce que je dois savoir, je le saurai en temps voulu.
      Merci pour votre témoignage et merci à Eleazar.

      Supprimer
    2. Bonjour anonyme.tu as raison ce quelque chose au fond de nous qui nous fait avancer,cette force elle et colossale,et que dire de l'issue ( magnifique c'est peut-être peux dire) quelle honneur de vivre en se temps.Merci Anonyme et un grand merci à Eleazar pour se site merci à toi le visiteur qui lira c'est quelques mots tu es tombé sur un site exceptionnel cherche et tu trouveras.bien à vous tous de tout cœur

      Supprimer
  10. Bonjour Eléazar,
    J'aimerai savoir d'où provient cette connaissance que vous semblez avoir et qui ressort dans vos messages comme des certitudes. Quelles sont vos sources?
    Il vous est peut-être délicat de trop en dire (ce que je conçois tout-à-fait), mais cela m'aiderait à aborder vos articles avec plus de confiance, et sans doute d'autres lecteurs aussi.
    On voit de tout sur internet !
    D'autant plus que je ne sais pas comment interpréter la dernière phrase de tous vos articles:
    "Comme d'habitude, ni cet article ni les autres ne sont sérieux. Ils ne sont que pures fantaisies. Rien n'y est vrai, nous ne sommes que des affabulateurs ;-)"
    Merci d'avance pour votre réponse, mais dans le cas contraire je comprendrais.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Peter,

      Vos questions sont tout-à fait pertinentes (elles nous ont aussi fait quelque peu rire puisque nous nous mettons aisément à votre place).

      Pour ce qui est de la dernière phrase de chacun de nos articles, vous trouverez sans doute un éclaircissement dans le texte de la page "Crédibilité de nos articles": http://octp-news.blogspot.fr/p/credibilite-de-nos-news.html

      D'autre part, comme nous l'avons toujours avancé (et nous persistons et signons sur ce point), nous n'écrivons exclusivement que sur ce que nous savons et non sur ce en quoi nous croyons (même dur comme fer), et ce par le vécu. En ce sens, nous allons nous exprimer comme jamais jusqu'à présent: nous n'avons pas de sources, liées à l'ensemble de ces évènements. Nous sommes la source de ces évènements. C'est la seule raison qui nous permet de pouvoir affirmer ce que nous affirmons, avec pourtant le détachement suffisent pour ne jamais chercher à être crus de quiconque.

      Le but est simplement d'informer ceux qui entrent en résonance avec ce que nous affirmons, sans pour autant prétendre avoir raison. Avoir raison ou tort est une vue de l'esprit et chacun, en définitive, fait le choix de la vérité. Seuls certains souhaitent être convaincus qu'on a choisi pour eux en les mettant face à des informations qu'ils prennent pour des évidences parce qu'elles leur plaisent, non parce qu'elles forcément vraies, qu'elles le soient ou non.

      A vous de faire le choix de ce en quoi vous croyez nous concernant, par rapport à la résonnance en vous de ce que nous déclarons.

      Mais n'oubliez pas... Comme d'habitude, ni cette réponse ni les autres ne sont sérieuses. Elles ne sont que pures fantaisies. Rien n'y est vrai, nous ne sommes que des affabulateurs ;-)
      Nous ne prétendrons JAMAIS avoir raison. A vous de faire preuve du courage nécessaire au choix le plus judicieux possible de la vérité qui raisonne en vous, quand bien même devrait-elle déranger pourtant votre confort mental.
      Notre responsabilité est de diffuser l'information. Celle de nos lecteurs est d'en faire ce qu’ils en veulent. Mais nul d'entre eux ne pourra jamais dire n'avoir pas su...

      Bien à vous sincèrement, et bon courage.

      Supprimer
    2. bonjour,

      Je viens de relire l'article et les commentaires; notamment le dernier de ceux-ci. vous "dites": nous sommes la source de ces événements. Pouvez-vous... "Développer"? cordialement. Michel.

      Supprimer
    3. A chacun de comprendre ce qu'il peut ou ce qu'il veut...
      Souvenez-vous: "nous ne sommes que des affabulateurs".
      Nous ne cesserons jamais de le répéter: faites le choix de votre réalité. Sentez ce qui résonne en vous, et expérimentez-le.

      Supprimer
    4. Bonjour Eleazar,
      J'ai écris sous Anonyme et j'ai répondu à Jérôme un peu plus haut.
      Une question un peu plus personnelle et si vous voulez bien y répondre, vous auriez sans doute un éclairage différent où un autre aspect où une autre réalité à me présenter.
      Suite à la mort d'un être cher, j'ai développé peu de temps après des visions, des ressentis où des images se présentent, non seulement de la personne concernée mais d'autres choses notamment des lieux, des habitations, des numéros, la Place Saint Pierre de Rome par exemple où je ne suis jamais allée d'ailleurs. enfin j'ai l'impression d'être reconnectée. Maintenant cela peut -être une illusion où une manipulation mentale mais je ne le ressens pas de cette façon.
      Ce qui est curieux, dans mon enfance, et mon adolescence je parlais toujours du verbe voir et voila que je me mets à voir à 50 ans passé. j'ai pu expérimenté le côté de l'ennemi car je l'avais à côté de moi mais cela n'a pas été révélé à ma conscience, je l'ai su depuis 2 ans environ, je vous parle de forces obscures, si je vous suis, j'étais rentrée en résonnance avec l'autre côté mais n'est-on pas obligé de vivre avec cette dualité en tant qu'humain en faisant cohabiter le bien et le mal et actuellement en cette attente de l'évènement, va t'on connaître le nec plus ultra de l'amour inconditionnel?
      Lorsque vous achetez une montre dans le monde entier où si vous regardez des magazines avec des montres, elles désignent toute une heure bien spécifique et c'est celle du méridien de Greenwich où point zéro, ce fameux point zéro n'etait-il pas le départ donné de la fin de ce monde où je devrai dire du renouveau de ce monde, cette heure m'interpelle souvent.
      Bien à vous et merci pour vos articles

      Supprimer
  11. Bonjour à vous,

    Je comprends parfaitement votre "soif" de savoir et de comprendre le sens caché des choses, leur sens profond et essentiel. Je la comprends parce que je l'ai vécue. Mais il ne vous aura sans doute pas échappé qu'il y a des moments précis pour que certains éléments de la vie se révèlent à vous. Des moments plus propices que d'autres à une vraie compréhension, et non simplement l'apport intellectuel d'une information de plus. Soyez absolument certain que lorsque l'on demande à savoir, lorsqu'on en a besoin, on finit toujours par savoir, mais en temps et en heure, et de la manière adéquate, et par le meilleur intermédiaire possible, qu'il soit intérieur ou extérieur.

    Concernant le côtoiement de l'Ennemi, quelle que soit sa forme, que ce soit celui de l'Humanité ou celui qui nous est propre, vous avez entièrement raison: il faut le connaître pour pouvoir avoir une chance de passer outre ses pièges, tout en s'y étant laissé prendre pour mieux cerner la situation en rapport. Et pour le connaître, le mieux est de l'approcher au plus près, par de le fuir le plus loin.

    Dans cette ère qui change, en vue de la situation postérieure à la mort de notre actuelle civilisation qui est concrètement en train de mourir, la promesse est effectivement celle-ci: la promesse du nec plus ultra de l'Amour inconditionnel, mais de l'Amour-Force. C'est-à dire que ce champ sera pleinement ouvert, mais cet Amour-là ne nous tombera pas tout cuit dans la bouche. Ce n'est pas la promesse d'un paradis, mais celle d'un monde où tous les possibles seront accessibles à tous... ceux qui s'engageront dans l'effort et son entretien pour l'obtenir.

    L'Amour inconditionnel sera à la portée de tous à tout jamais. Charge à chacun souhaitant l'expérimenter de se tenir prêt à autant Aimer dans la Force et sans condition, que de l'être soi-même! Chacun devra se faire l'artisan de ses propres rêves, mais à condition qu'ils ne nuisent sous aucune forme à ceux de quiconque d'autres, et de se retrousser les manches pour l'obtenir, là où les mêmes efforts dans le monde actuel, dans les mêmes objectifs, conduisaient à l'épuisement et à la désillusion ceux qui oubliaient de se compromettre assez dans la souffrance des autres pour en être récompensés!
    Mais l'Amour Inconditionnel sera la loi primordiale, la base de référence, la note de fond du climat vibratoire de notre planète. Cette énergie-là a déjà été répandue. Elle n'attend pour apparaître concrètement que le temps de sa possible mise en résonance avec la résurrection de l’Humanité... de l'autre côté du miroir.
    Quant à l'heure indiquée sur les montres (10h10 à peu près), il n'y a pas de hasard. Mais cette heure est celle de l'Ennemi. Nul ne sait ni le jour ni l'heure dit-on... Alors tenez-vous simplement prêt intérieurement. Le mental n'a pas toujours à tout savoir.
    Ne lâchez jamais votre étoile du regard, mais laissez au "hasard" le choix des chemins qui vous conduisent à elle. Ne décidez pas vous-même de l'itinéraire selon vos envie ou votre compréhension du moment. Poursuivez votre quête. Et si d'aventure vous deviez l'achever, choisissez-vous-en une autre plus grande encore.

    Soyez béni.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre réponse.
      "Le hasard" n'est il pas le pseudonyme de Dieu, quand il ne veut pas signer.
      Théophile Gautier
      Bien à vous et au plaisir de vous lire

      Supprimer
    2. Vous avez parfaitement compris ma pensée: le hasard, c'est "Dieu" qui se promène incognito ;-)

      Supprimer
  12. bonjour Eléazar
    dixit benjamin fuford:
    "Le gouvernement Chinois semble penser qu’ils sont OK, car ils ont dit aux chefs d’état de plus de 20 pays, qu’ils favorisent une alliance Rothschild / Société Dragon Blanc, disent des sources gouvernementales Chinoises. Aucun accord formel n’avait été atteint au moment de cette écriture, mais le contact a été fait juste une heure avant, que la date limite du 10 juillet ne soit dépassée."

    que signifie donc cette alliance des dragons blancs avec le diable?
    comment peuvent ils leurs faire confiance?
    même si je sais que d'après vos dires que tout contrat ou alliance sera nul et non avenue!
    merci de votre réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya,

      Voilà d'excellentes questions. Il semblerait que la Société du Dragon Blanc soit particulièrement naïve car de sources sûres nous savons que cette position en faveur des Rothschild n'est pas feinte. Peut-être "le diable" a-t-il négocié des accords ou conditions de sortie avec certaines des familles chinoises les plus influentes car nous savons aussi que beaucoup dans cette histoire sont moins clairs qu'ils voudraient bien le laisser paraître, surtout côté Chinois, et que la réelle intention de beaucoup d'entre eux est de reprendre le flambeau de l'histoire là où les Rothschild la leur laisseront, sans doute, alors, avec leur aide, jusqu'à ce que les Rothschild les bouffent tout crus comme ils l'ont toujours fait (même s'ils ne s'appelaient pas encore ainsi), et que finalement, après quelques siècles de repos, tout recommence comme avant, ce qui est particulièrement hors de question.

      Néanmoins notre agent, qui a quand-même la main mise sur l'égrégore du Dragon Blanc, laissent les Rothschild approcher afin de pouvoir les ferrer le moment venu.

      Depuis l'apparition du Dragon Blanc, issu dans l'ancien Dragon Noir, j'ai toujours clamé que cette organisation ne serait pas à la hauteur. Ses prérogatives de changement ne sont largement pas suffisamment profondes pour permettre une pleine réussite à long terme. Il ne s'agit pas de changer de système financier. Il faut changer LE système financier, au point de l'abolir purement et simplement tel que nous le connaissons.

      Ne vous en faîtes pas, tout est d'ores et déjà en place pour se faire.

      Bien à vous.

      Supprimer
  13. Bonjour,

    j'ai parcouru votre site de fond en comble et téléchargé les différents documents. Pourriez vous me dire , pourquoi ne faut-il jamais arrêté le processus de nettoyage de l'inconscient et du karma et le pratiquer tous les jours dès qu'on le démarre.
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous.

      C'est extrêmement simple: pour l'exacte et même raison que vous faites de même avec vos dents (à seul titre d'exemple). Vous les nettoyez chaque jour de votre vie! Pourquoi? Parce que dès qu'elles sont propres, elles recommencent lentement à se salir. Rien n'est jamais définitif en ce monde ni dans aucun autre. Rien n'est éternel, absolument rien, et tout, sans exception, doit être entretenu (faire le ménage, se doucher, laver sa voiture, en faire le plein, etc.). Tout est toujours à recommencer et tout se parfait perpétuellement grâce à l'intervention humaine.

      Bien à vous de même, sincèrement.

      Supprimer
  14. Bonjour à vous,
    Pourriez vous me dire qui êtes -vous par rapport au Hiérodarque.

    bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que vous dit votre intuition?
      Ce genre de questions essentielles ne peut se contenter d'une réponse extérieure à vous. Elle doit venir de VOTRE Essentiel intérieur, et peu importe si vous vous trompez, l'essentiel est de faire entrer en résonnance en vous les réalités qui commencent à y émerger.
      Peu importe qui est le Hiérodarque pour l'instant. L'important est le résultat de son travail: la libération des peuples. Elle est plus que jamais d'actualité, et en cours de réalisation progressive... jusqu'au basculement post-"point-0".

      Sincèrement, de tout cœur, avec nos bénédictions,
      Eléazar

      Supprimer
    2. Bonjour Eléazar,

      Mon intuition m'a emmené , il y a longtemps, depuis que je suis enfant et mon Essentiel intérieur, me guide. Cela fait à peu près 4 ans que je travaille sur moi et tous les jours, je sais intérieurement qu'un Evènement se prépare parce que tout simplement je le sens.
      Comme vous dîtes le "hasard" m'a sauvé la vie, je sais que c'est ça. C'est la seule chose qui me reste et je me laisse porter par ce "hasard", à ce jour et j'en suis sûre si je peux m'exprimer ainsi le combat est de nature spirituel, il n'est déjà plus dans la matière qu'il y a quelques temps. Je vois de plus en plus de chiffres par exemple lié au 4, le numéro 444 et 4444 revient très souvent plus le 911, mais comme vous le dîtes je fais très attention, ce sont des synchronicités mais cela peut-être une manipulation également.
      Il y a quelque temps, une poésie m'est venue, encore le "hasard" et cette phrase m'a interpellé " Un jour tes pensées seront" j'ai entendu et écris mais pas tout compris.
      Mais vous avez raison, sur le point que les choses viennent au moment où elles doivent être là où prendre forme.
      Ma quête durera ma vie terrestre entière probablement et voir même au-delà, et comme vous le dîtes peu importe si je me trompe,j'aurai expérimenté.
      Mais comment peut-on participer à cet évènement, en tant que personne lambda et j'y participe certainement sans le savoir.


      Bien à vous et merci pour vos écrits

      Supprimer
    3. Bonjour à vous,

      Lisez la réponse donnée à Greg Oberon ci-dessous. La clef est là. Faîtes le choix de ce que vous voulez vraiment et votre destin en sera suffisamment teinté pour venir frapper à votre porte le moment venu. Pour l'instant, un rendez-vous est déjà pris avec votre destin. Vous devrez vous déplacer et quasiment tout laisser derrière vous. Au bout de la course: l'accomplissement de votre quête, à savoir la fin de la recherche de sa possible expression et le commencement de sa possible mise à exécution, au quotidien, chaque jour de votre vie en effet, mais sans jamais plus le poids du "quotidien" morne et lénifiant d'aujourd'hui, ou mortel de celui d'un demain qui n'arrivera jamais malgré les efforts de l'Ennemi pour nous l'imposer à tout jamais. Au contraire, un quotidien lumineux, joyeux, sans jamais plus de peur du lendemain, dans la pleine expression de votre accomplissement en cette incarnation, dans la joie, la simplicité, et l'Amour-Force. Du moins tel est le programme en cours qui vous est destiné. A vous de l'accepter, le différer, ou le refusé le moment venu. En tout cas soyez certain que vous ne finirez pas votre existence d'adulte comme vous l'avez commencé. L'inattendu préside déjà à tout ceci, sur tous les plans de conscience, y compris celui de la matière dense en tant que séjour du monde des Hommes.

      Soyez béni et éclairé dans votre quête, et puissent vos vœux se concrétiser largement au-delà de vos espérances.

      Supprimer
    4. bonjour Eléazar,
      excusez moi de prendre part a votre conversation,mais les phrases suivantes m'interpellent:

      "Pour l'instant, un rendez-vous est déjà pris avec votre destin. Vous devrez vous déplacer et quasiment tout laisser derrière vous"

      est ce le destin collectif de toutes les âmes sincères qui souhaitent vivre dans le nouveau paradigme?
      l'ultime choix vers la liberté?
      merci de votre présence(plus soutenue) en ces temps plus que troublés

      Supprimer
    5. Bonjour Satya,

      Non cette réponse concernait l'auteur du commentaire auquel j'ai ainsi répondu. Ce n'est en rien une généralité (on ne peut jamais généraliser aussi précisément). Néanmoins ce destin n'est pas "exclusif". Chacun, là en revanche, peut en effet faire le choix de la partager. Mais chacun est attendu par son propre destin, dessiné par ses propres pensées. L'Âge de Diamant est aussi et surtout celui de la Liberté, ce qui inclut celle des choix du Possible en l'Absolu, mais aussi, alors, des responsabilités pleines et entières relatives à ces mêmes choix; mais là aussi où l'erreur relative de choix est souveraine afin que se clarifie dans l'esprit de tout un chacun ce qu'il veut vraiment, face à qui il est vraiment.

      Soyez forts. Soyez unis. Tout va bien se passer.

      Supprimer
  15. Après les événements sordides que nous vivons (attentats, repli sur soit, désagrégation des valeurs de la société ...) persistez vous à dire que nous sommes à quelques mois (vous nous dites cela depuis plus d'un an...) d'un âge d'or ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non. Il ne s'agit pas d'un Âge d'Or. Celui-ci est révolu. Il s'agit d'un Âge de Diamant. Le seul et unique à l'avoir perçu et exprimé en ces termes est Bertrand Duhaime. Nous ne le connaissons pas ni n'approuvons (ni ne désapprouvons) ce à quoi il est relié (la "Presse Galactique"), mais force est de constater que son discernement est assez au-dessus de la moyenne. L'Âge de Diamant est un peu la même chose qu'un Âge d'Or mais en plus fort, et surtout en version "irréversible". En ces termes, oui, je persiste et signe en effet, quand bien même cela ferait-il dix ans au lieu d'un que je le clame. Si vous vous sentez adepte du "facile et tout tout de suite", alors autant baisser les bras immédiatement.

      Mais au lieu de me demander si je persiste malgré les évènements (et le sordide ira croissant jusque-là malheureusement, autant vous-y préparer), moi je vous demande ce qu'à votre niveau vous avez fait pour favoriser ce basculement? Concrètement. Me répondre "on ne peut rien faire" ou "que puis-je donc faire?" n'est pas une réponse recevable. Ne serait-ce que la pensée, surtout la pensée, orientée dans ce sens, aide CONDSIDERABLEMENT, bien davantage que s'installer dans un attentisme passif et amer parce que le poulet rôti ne tombe pas assez vite du ciel. Le secours ne viendra pas du ciel. Il viendra de vous tous. De l'Humanité entière. De toutes les consciences parties prenantes dans cette transmutation de la civilisation planétaire de Terremère-Gaïa au-delà du Règne Humaine. Cet Âge de Diamant n'est pas le mien, il est le vôtre à tous. Entrer dans l'action silencieuse en entretenant les pensées libératrices pour tous serait grandement apprécié. L'Ennemi compte absolument sur vous pour désespérer, forcément en sa faveur. Donc par avance un grand merci à vous pour tout ce que vous ferez ainsi en faveur de l'avenir de votre monde.
      Quant à nous, nous instaurons les articulations systémiques requises de manière à ce que ces formes pensées-là, ces émotions-là, constructives et lumineuses, évolutives et libératrices, ne soient ni vaines, ni récupérables par l'Ennemi pour les pervertir et s'en nourrir comme ça a toujours été le cas.
      Le "secours" viendra de l'Absolu, naturellement, comme toute chose. Mais l'Absolu est D'ABORD en chacun, avant d'être dans sa propre incarnation. C'est d'abord en chacun qu'il s'exprime, bien avant de ne s'exprimer qu'au travers de sa propre incarnation. Alors écoutez-le en vous car vous êtes lui et il est vous. Lui le sait. Vous, pas encore. Cette perspective vous donnera un aperçu bien différent de votre propre position au sein de ce monde par rapport au rôle que vous devez y jouer et ne doutez pas d'en avoir un à jouer, sinon vous ne seriez pas là, ni ici, ni maintenant.

      Supprimer
  16. Bonjour Eleazar,

    Merci pour votre réponse. je comprends tout ce que vous dîtes, mais oh combien même jusqu'à présent je n'attends pas que cela me tombe tout cuit dans mon bec, ni dans ma vie terrestre, et même physique car je suis allée chercher ma guérison physique, comme dans ma vie de tous les jours et pour ce qui de mon travail, je vais le chercher là où il est et pour avoir travaillé dans la France entière et même à l'étranger.
    Pour ce qui est de ma vie spirituelle c 'est un peu plus difficile, ce que je peux dire c'est qu'au "hasard" de mes missions, la ville où je me situe actuellement n'est pas dû au "hasard" non plus. Je le sais aussi, je dois être là pour un certain moment mais le pourquoi?? Je n'en sais rien.
    Tout est fait actuellement pour désespérer les gens, mais on ne peut pas leur en vouloir, je pense que cette illusion actuelle a été poussé à son paroxysme toujours pour servir l'ennemi, effectivement les consciences se réveillent et pas mal de gens parlent, et là est le piège, que peut-on faire, alors la pensée positive, oui mais quand tout est fait et parfaitement entretenu par les élites et gouvernements.
    J'espère de tout coeur que ce monde soit entrain d'évoluer et que le secours dont a besoin cette humanité ne tardera pas trop, car avoir conscience est une chose mais lutter est une autre affaire surtout en ce moment, où cette lutte est devenue journalière. .
    Vous dîtes" que ces formes pensées ne soient pas récupérables par l'ennemi" . Il est temps, plus que temps et cet Absolu grandisse en chacun de nous, je reste persuadée qu'en changeant notre mode de pensée, on y arrivera mais pas sans aide.

    On dirait que j'ai été "entraîné" dans le sens (exercice) ces derniers temps, cela fait à peu près 4 à 5 ans que je laisse tout derrière moi et je l'ai compris, qu'il y avait un autre sens à tout ça.

    bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors suivez cette route avec confiance. Poursuivez cette dynamique intérieure, même dans l'ignorance temporaire du pourquoi et du comment. L'aide est là. Des gens y consacrent leur vie entière, moi le premier. Même si je disais ce que je sais, ça n'aurait pas grande résonance en vous, pas encore. Faîtes un acte de foi: SOYEZ l'instrument, l'un des millions d'instruments qui sculptent les conditions les meilleures pour une civilisation humaine entièrement renouvelée. Ne demandez pas comment faire. FAITES-LE. Ne demandez pas comment: faîtes-en simplement le choix conscient, ferme, irrévocable, et votre destin en sera scellé. Le soutien est là, et bien plus encore. Si vous voyiez ce que je sais, vous sauriez comme une évidence absolue que tout est déjà gagné. Mais il faut avancer. De manière furtive, toujours. La route est dessinée et garantie pour 20.000 ans à ce jour (je vous donne le chiffre pour simple illustration, même s'il ne représente rien a priori hors contexte). Vous ne voyez de ce monde que ce que l'Ennemi veut que vous voyiez. Vous ne pouvez vous forger une opinion, un désespoir, une crainte ou un doute sur ces éléments-là. Sentez en vous la résonance. Cherchez-la si vous ne la sentez pas.
      Attendez-vous à un tout début de conflit nucléaire. Au jour d'aujourd'hui il paraît inévitable. Non parce qu'il ne pourrait être évité, mais parce que l'Humain ne fera jamais le pas si un choc majeur et planétaire ne cause pas un électrochoc jusqu'au creux du quotidien de tous. Ce n'est pas un avis, ni un désir, ni même une conclusion, pas davantage qu’une stratégie. Cet impératif ne vient pas de moi. C'est juste une évidence. Mais les choses tourneront différemment de ce que chacun pourrait imaginer pour le meilleur de tous, et pour la fin de l'Ennemi, jusqu'à son extermination pure et simple, comme la prescription d'une dose de cheval d'un antibiotique qui seul pourrait éradiquer une septicémie effectivement très installée dans un organisme pouvant pourtant, encore, être sauvé in extremis. Voilà où nous en sommes. Ce n'est pas un espoir qu'il faut nourrir quant à l'issue heureuse de cette étape. C'est serrer les dents face à la seule et unique alternative qui s'annonce, laquelle permettra 100% de chances de réussite. C’est le seul chemin. C'est le pourcentage de chances que nous avons en effet, alors qu'au début de la mise à exécution de ce plan précis, en 1923, nos chances, au maximum, plafonnaient à 23% pour les plus optimistes. J'estime que nous avons bien travaillé, avec de cruels sacrifices consentis par certains dans l'indifférence de tous, mais acceptés par les concernés par Amour pour cette Humanité tantôt félonne, tantôt démissionnaire, tantôt collaboratrice, mais aussi parfois héroïque...

      (suite:)

      Supprimer
    2. Alors oui, ça fait déjà un an que je déclare cette issue qui aura lieu. Un an de préparation intérieure dans les profondeurs du subconscient du plus grand nombre possible c'est vraiment le strict minimum pour espérer passer les orages déchaînés de ce détroit de tous les dangers qu’il va nous falloir traverser.
      Mais le soutien inébranlable, inexpugnable, et inaltérable est là. Il est garanti, et il puise dans les ressources les plus insondables du Possible en l'Absolu. Ce soutien n'est assuré au quotidien, en tête de pont, suivi par une multitude inconsciente de son rôle, par le premier de la Lignée des Rois Sacrés en ce monde, le premier Hiérégal. Non pour le plaisir de régner. Non pour se glorifier ou attendre qu'on le glorifie. Mais pour frapper du poing sur la table avec la violence suffisante à la mise en échec radicale et définitive de l'Ennemi avec toutes ses positions consolidées, ainsi que pour se faire autant le garant de la Liberté de tous et du pourvoi de toute chose pour tous, que l'exemple à suivre par tous ceux qui pourront y trouver, enfin, un modèle de vertu infiniment reproductible au sein d'un monde enfin reconquis que l'Humanité elle-même, elle seule, se devra de conduire vers ses plus hauts sommets de par la quête de ce même objectif de la part du plus grand nombre d'entre ceux qui y appartiennent et y appartiendront, en se faisant eux-mêmes de nouveaux modèles éclairant la route des nouvelles âmes incarnées au sein du monde des Hommes.

      Je ne peux vraiment pas en dire davantage. Mais cette issue-là, j'ai envie de dire qu'elle sera le quotidien de tous pour le meilleur de tous sans exception, et cela... envers et contre tout.

      (fin)

      Supprimer
  17. Bonjour Eleazare,
    Merci de m'avoir répondu avec votre présence et votre patience

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, vous dites "attendez vous à un tout début de conflit nucléaire" je ne comprends pas alors qu'il y a quelques mois en arrière encore vous nous aviez promis qu'il n'y aura jamais plus de possibilité de guerre venant de "l'ennemi"...?


    Comment expliquez vous cela?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous.

      Tout d'abord j'ai bien parlé, comme vous me citez, de "tout début". Les velléités de l'Ennemi sont réelles et une première action mettant fin par elle-même au conflit souhaité est sans rapport avec le déclenchement d'une guerre effective vous en conviendrez, enfin je pense. Il suffira pour se faire d'utiliser la malveillance de l'Ennemi contre ses propres intérêts. Tous les moyens en rapport sont déjà en place.

      D'autre part, tout a été effectivement tenté pour éviter toutes les actions aux conséquences les plus graves. Malheureusement l'Ennemi aura instillé depuis des millénaires de bien mauvaises habitudes aux êtres Humains, en tant que les "unité de son cheptel". L'incrédulité, la peur du lendemain et du changement pourtant souhaité, l'habitude de l'esclavage avec développement à certains égards d'un syndrome de Stockholm, sont autant d'éléments qui profiteraient à l'Ennemi et enraieraient le processus d'instauration d'un nouveau système solide basé sur la compassion, la justesse, l'équité, la liberté vraie, la prodigalité, etc. Seule une secousse de cette ampleur marquera à la fois l'arrêt du système ancien lui-même, qu'elle opérera un "stop mental" collectif face au spectre de l'anéantissement, encourageant tout un chacun au choix de tout abandonner du passé sans jamais être tenté de le regretter devant l'évidence de ce qu'il aurait été en perdurant.

      Je l'ai toujours dit: tout est fluctuant. Au jour d'aujourd'hui nous en sommes là, mais nul ne sait, une encore, ce que sera demain! Il ne tient à chacun que d'entretenir simplement, le plus simplement du monde, les pensées en rapport avec l'inutilité de la mesure pour que celle-ci soit assouplie, ou disparaisse tout simplement pour la meilleure solution alternative du moment.

      C'est l'Humanité qui fait les choix lié à son destin collectif, pas la toute puissante "main de l'Absolu" qui qu'il soit, qu'il existe ou non en fonction des possibilités de compréhension de chacun.

      Vous, même à vous seul, avez le pouvoir de changer les choses. Il ne faut qu'une seule et unique goutte pour faire déborder un vase, pas une de plus. Mais si personne ne la verse se disant que de toute façon c'est inutile, alors jamais il ne débordera.

      Si un seul fait malgré l'évidence flagrante de son inutilité, alors mille suivront. Si mille suivent, même maladroitement, alors un million suivront aussi. Si un million suivent, c'est l'apparition de la voie de sortie qui, alors, apparaîtra comme une évidence, car chacun l'aura alors co-créée... ex-nihilo!

      Pourquoi instiller le désespoir? Pourquoi cultiver par les médias mainstream les mauvaises nouvelles ou les créer de toutes pièces si elles ne le sont pas assez? Pour brider l'élan naturellement et puissamment créateur de la nature Humaine; capacité qu'on lui aura fait oublier depuis longtemps.

      Alors comme je ne cesse de le répéter: faites le choix de votre réalité.

      L'issue de ce cloaque, enfin, est irrépressible, et quoi qu'il arrive les nouvelles Lois de Justice et de Paix s'appliqueront, mais l'Humanité décidera du comment. Alors puisque vous en faîtes intimement partie: commencez!

      Supprimer
  19. Bonjour Eléazar,
    Pour le moment cela éclate un peu partout ça et là..
    Qu'en pensez-vous?

    Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous.

      Ce que j'en pense? Que ça risque d'empirer (ça et là). Mais aussi que c'est dans l'ordre normal des choses.
      C'est lorsque tout semblera perdu que l'effondrement de la civilisation se produira afin d'en libérer tous les peuples.

      Donc serrez les dents, gardez confiance, entretenez la pensée de cette victoire finale envers et contre tout, et demeurez observateur, et surtout ne croyez rien de ce que les médias vous raconte... et très peu de ce que raconte le net. Sentez la réalité. Tentez de la sonder. Pas celle qui vous arrange. Celle qui résonne en vous, et avancez sans vous arrêter ni jeter un regard en arrière.

      Courage!

      Supprimer
  20. Et oui tout semble perdu...mais l'ennemi sait que c'est bientôt la fin !! Les derniers soubresauts avant sa mort...une fois débarrassée nous pourrons vivre un nouvel age d'Or....encore un peu de temps pour le grand nettoyage et tout rentrera dans l'ordre...

    RépondreSupprimer
  21. Bonsoir Eleazar,
    Je ne crois plus ce que disent les médias, une réalité est là mais ce qui est relayé par les médias et/ où la télé et le net, à part votre site, je n'y accorde guère d'importance.Je me suis déplacée dans une autre ville pour mon travail et l'autre matin j'ai vu une très belle image, j'étais à une station de métro et j'attendais la rame comme on dit, et j'ai tourné la tête à gauche, j'étais seule et pourtant pas et dans l'éclat du soleil matinal, les rails du métro partaient à l'infini, quelle image si ce n'est pas une invitation au voyage! comme vous dîtes sans se retourner ni jeter un regard en arrière. Cette photo était magique, 3 secondes de bonheur, et une certitude qu'il fallait peut-être descendre de ce train qu'est cette réalité que l'ennemi nous impose, ensuite d'autres personnes sont venues et avaient leur nez dans leur portable....J'ai une drôle d'impression c'est comme si le monde vivait dans l'illusion.
    Je serre donc les dents et je continue, merci à vous, et je pense à cette victoire finale soyez en sûr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      Merci beaucoup pour ce magnifique témoignage du cœur. Surtout persévérez ainsi, avec confiance et autant de joie que vous pourrez en trouver en vous. Nous sommes au bout du chemin, vraiment. Continuez à suivre votre intuition, elle est excellente.

      Je vous donne rendez-vous... de l'autre côté.
      Bien à vous de tout cœur, et encore bravo et merci pour votre soutien de la pensée.

      Supprimer
  22. Je l'accepte ce rendez-vous....de l'autre côté.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Eléazar,
    J'ai encore une question?
    Dans un commentaire plus haut, j'ai évoqué le fait que par moment, j'ai certaines visions.
    Ma question est la suivante, si l'on admet qu'il y d'autres réalités que celle de ce bat monde, peux t'on supposer que ces images qui me viennent proviennent d'autres réalités qui sont là mais avec lesquelles nous ne serions pas toujours connectées où bien qui sont en sourdine, où bien peut-on penser que nous vivons nous-mêmes dans plusieurs réalités à la fois mais sans en être conscient, du moins parfois afin d'expérimenter notre vie mais sur plusieurs plans. C'est peut-être notre mental qui fait barrière.
    Et fait-on ce choix au départ avant de s'incarner dans cette vie
    Où alors est-ce une simple projection de notre cerveau.
    C'est peut-être un peu compliqué, et peut-être pas ça du tout mais pour le moment je n'ai que ces mots pour l'exprimer.
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      C'est un peu un mélange de tout ça, tout en sachant qu'il y a aussi "d'autres réalités" ici-même, dans ce bas-monde, que celles que nous vivons au quotidien. Ce dont vous parlez correspond à la diversité des lignes de temps potentielles (dont une seule est active et donc "effective" et non uniquement "potentielle", due au choix collectif inconscient qu'il en soit ainsi), comme du fait de pouvoir, par nos propres choix, infléchir le cour de la ligne du présent effectivement vécu par le collectif de notre Humanité, comme de pouvoir activer une ligne de temps différente par les choix suffisants en nombre (10%) du collectif de l'Humanité. Ceci explique de même mon insistance face à la nécessité, pour tout un chacun, de faire ses choix, notamment en termes de réalité et quant à ce qui est "vrai" ou "faux" tel qu'on le ressent profondément en soi, plutôt que vouloir correspondre à une réalité collective imposée par ce collectif ou par ceux qui le manipulent.

      En faire le choix avant de s'incarner, non, pas dans les détails, car nul ne peut savoir quelle seront ces menus-détails, en termes de conséquences faisant suite à notre implication dans l'enchaînement des diverses causalités des choix de tout un chacun, les nôtres compris. L'âme, avant de s'incarner, choisi en principe la ligne directrice de sa vie et les grands objectifs majeurs qui devront y présider et qui sont sensés la motiver. Mais bien souvent malheureusement, nous nous perdons en route, hier à cause des souffrances karmiques, des pactes enchaînants, ou des chantages karmiques imposés par le diktat des lois du Kali Yuga, l'Âge de Fer, imposé aux âmes, et aujourd'hui par les faits de société, les smart phones desquels on ne décolle que rarement le nez nous empêchant de voir encore en face dans quel monde on vit réellement, par le poids psychologique de la tribu à laquelle on "appartient" pour qu'on continue à lui APPARTENIR, et par le poids aussi de l'envie de tout un chacun de ressembler à tout le monde, de n'être différent de personne, tout en clamant être des êtres libres; libres de correspondre au format standard... Les bonnes volontés sont légions, les trahisons aussi, que ce soit envers ses propres résolutions ou principes, comme envers ceux auxquels l'âme aura juré aide et fidélité dans la mission à accomplir pour le bien de tous... quand le petit confort et les intérêts personnels l'emporte sur les grands idéaux.

      La clef essentielle, universelle, la clef de toute réalité, tant individuelle que collective, n'est exclusivement qu'une question de CHOIX.

      Vos mots sont excellents, merci pour votre question.
      Bénédictions et grands biens à vous.

      Supprimer
  24. Que doit on faire lorsque nous nous sentons " bloqué" dans une sorte de mélasse? Lorsque toutes les croyances se taisent et que nous nous retrouvons sans savoir que faire? Lorsque nous ne savons plus comment reconnaitre notre Soi profond, celui qui a toujours guidé tant bien que mal dans la quête du déchirement des voiles ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une question existentielle majeure qui vient frapper à la porte de beaucoup de consciences lorsque arrive le moment de commencer à faire des choix plus cruciaux qu'à l'ordinaire, et les temps y sont assez propices en ce moment-même...

      En réalité, la contre-réponse à votre question se trouve dans la question elle-même: "faire". Il n'y a rien à faire. Ou plus exactement, il est alors important de ne rien faire. Le mental est toujours avide de faire. Lorsqu'il ne sait plus quoi faire, alors pour lui il n'y a plus rien à faire... Mais "faire" n'est pas l'essentiel loin de là. Faire est important lorsqu'on sait quoi faire, pour ne pas tomber dans la procrastination en fantasmant sur l'objectif sans s'y atteler pour autant. Mais lorsqu'on arrive au point qu'il nous semble avoir fait le tour, d'avoir tout essayer, et donc d'avoir épuisé les ressources possibles, il est important de s'arrêter, et d'envoyer son mental au panier en lui intimant l'ordre de se taire. Le "Barefoot Doctor" (Stephen Russell) dirait au mental en ses propres termes tout en couleurs: "Ferme ta p..... de gueule" (c'est moins vulgaire en Anglais). Il s'agit donc de se poser un peu. Surtout poser "ses bagages", ceux qui alourdissent tant une vie. Oublier un instant votre statut social, familial, amical, professionnel, philosophique, tout ce à quoi vous vous identifiez, tout ce en quoi vous croyez ou ce en quoi vous croyez que vous croyez, et de faire le vide. Si vous tenez tout cela à distance et que vous fassiez le vide, la nature l'ayant en horreur comme chacun le sait, c'est autre chose qui va enfin avoir la place pour venir vous rejoindre. C'est ce qui en vous essaie de passer en permanence mais qui en est empêché vu l'encombrement de la route qui mène à votre conscience de veille. Appelez alors l'Essentiel en vous, quel que soit le nom que vous puissiez lui donner, et laissez-le vous apporter les vraies réponses inattendues, les vraies solutions. N'ayez pas peur de l'inconnu (au bataillon du mental). Faîtes confiance à cet Essentiel en vous, qui est aussi cette version de vous dont vous ignorez quasiment tout, et avancez avec cette confiance sans vous retourner. A vous ensuite de faire ou non ce que votre intuition vous commandera de faire. Sentez si la raison est réellement bonne, même au mépris des convenances s'il le faut, quoi que vous choisissiez de faire alors. Peut-être vous faut-il passer à une autre version de votre vie, voire une autre version de vous-même, mais votre personnalité tient à ses propres acquis et tente en permanence de négocier les conditions de leurs maintien en vous alors que peut-être TOUT doit changer. Il faut parfois choisir, parce que la vie et notre propre parcours nous y mène, entre soi, et Soi. Si vous ne le reconnaissez plus, peut-être est-ce aussi parce que vous vous en êtes éloigné en misant sur le fait que peut-être malgré certains refus de votre part, il vous suivrait où que vous alliez, sans savoir que jamais il ne se compromettra, se contentant alors dans ce cas d'attendre votre retour vers Lui. Nous mourrons mille fois à nous-même dans une existence. Charge à nous, dans ces moments-là, de ne pas stagner auprès des signes de notre "vie d'avant", et d'avancer vers ce que le destin de vos pensées nous aura préparé. Alors pensez moins. Faites le vide en vous. Concentrez en vous la force, et avancez sans vous retourner. Comment? Peu importe. Faîtes-le c'est tout. Où? Peu importe. Laissez-vous guider. Plus facile à dire qu'à faire? Non. Faites le choix d'un chemin tracé pour vous, et déployez la foi en cette réalité. Non une foi aveugle en des désirs utopiques. Une foi lucide en ce que vous voulez vraiment. Une foi créatrice, toujours!

      Supprimer
  25. Je vais encore abuser de votre temps précieux... Y a-t-il un rapport de cause à effet entre la rédaction d'une question, la présence sur ce site ou la lecture d'un article et les "trucs étranges" qui pourraient nous arriver ensuite ? Par truc étrange j'entends : " visions, voix, rêves, ...etc " Je sens comme un "lien" mais c'est aussi possible que M. Mental Agité soit revenu et qui traîne ses savates au grenier... C'est juste pour réussir à démêler les fils, et séparer les bons grains , tout ça... En vous remerciant profondément pour le temps donné, mes salutations les plus distinguées. Nina.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nina,

      Le lien est tout-à fait possible si vous le créez vous-même, c'est-à-dire par votre concentration, votre investissement émotionnel soit-il inconscient, votre identification à certains aspects de l'interrelation entre vous et ce que nous faisons paraître sur le net et auquel vous nous faîtes l'honneur de votre attention. Si vous rendez vivante cette interrelation en vous, alors oui, en effet, c'est parfaitement possible. Le mental est difficilement dissociable de tout ce qui se produit dans la zone "consciente" de votre vie (nous parlons bien là de la "conscience de veille" ou "conscience objective" puisque c'est le mental lui-même qui vous la confère). A partir de là, tout se mêle et s'entremêle effectivement avec aisance. Néanmoins ne vous en faîtes pas trop car votre ASPIRATION à faire juste comme à démêler tout ça, vos EFFORTS pour y parvenir (jusque le potentiel énergétique de l'effort, par obligatoirement son orientation correcte!), votre SINCERITE dans cette aspiration et cet effort, votre DETACHEMENT du résultat, quel qu'il soit ou ne soit pas, et votre sens de l'HUMOUR et de l'autodérision joyeuse, autant que votre légèreté de cœur et d'esprit, vous conduiront assurément là où vous souhaitez aller (Cf. https://archimagistere.com/fr/a-propos-de-nous/#piliers).

      Notre "précieux temps" est une offrande qui vous est sincèrement consacrée, comme à tous les cœurs purs qui le requièrent...

      Soyez bénie et protégée, et que le meilleur vous soit donné.

      Supprimer
  26. Hummmm hummmm !!! Disait une voie au fond de moi. Que de questions. Que de questionnement. Que de..... Excusez moi ! Suis-je devenu impoli ?? Bien le bonjour à tous et à vous M. Eléazar !! Pour vos lecteurs, voici un petit ricochet textuel !!! Misère, peut importe s'il y a un changement planétaire ou pas, travailler en soi et de mise pour tous. Il n'y a pas de croyances mi de flafla !!!! Croire... En soi par dessus toute chose. L'humanité a été forgé par la conscience. Une conscience qui s'appelle ici sur terre âme !!! Pour certain c'est le for intérieur. Pour d'autre une entité... Peut importe comment on l'appelle. (Pour la forme prenons le mot ame que tous connaissent bien) Notre ame vivre tel une énergie insérée en nous pour en percévoir les rudiments de notre réalité appelé aussi notre monde. Pour que la dite ame puisse interagir avec ce monde, il doit prendre le volant de l'être qui est nous. Pour se faire, des outils se présentent à lui. etant fait de lumière énergétique, l'âme soit d'abord saisir ses outils avant même de pouvoir bouger. Appelons les les verbes ou le verbe tout court. L'âme étant constitué d'énergie, doit pas conscequence se prévaloir d'énergie pour se manifester. De la, appelons ses outils les Verne étatique. Pour ensuite se rendre à l'état que l'âme essait d'atteindre @ETRE. Les outils qui ont étés encres en nous sont en forme les prismes a l'émotion humaine ou animal de toute forme que se soit. ( Pouvoir, savoir, devoir, aimer et sentir). Pouvoir dans le sens pouvoir en nous se réaliser. Devoir dans le sens devoir en nous se réaliser. Savoir dans le sens de laisser aller le savoir en nous pour se réaliser. Sentir dans le sens de sentir en nous notre réalité et bien sûr aimer ! Doit- on en découdre ? Petit jeu, Conjuguez les dans n'importe quel sens et voir serez étonnez. Ex: aimer savoir être. Savoir aimer être. Pouvoir savoir être. Devoir savoir être. Aimer devoir être. Aimer sentir devoir être. Aimer sentir savoir être. Et en plus. Mettons y des à puces comme dirait le grand gémi de la mixture !! (SE). S'aimer. Se sentir aimer. Se savoir aimer. Bon ! Quel est le rapport avec le texte principal ???? TOUT !!!!! Travailler intérieurement se fait à partir de ces outils. Conjuguez vous et ressentez le flux en vous et demandez vous lequel ou lesquels discordent ? Et pour finir. Après l'âme et ses outils vient le ressenti qui est le flux direct de l'âme à la perception intuitive. Et l'action pose. L'action, si banale et si fortuite découle de l'image que nous nous faison sur notre environnement. Dans notre monde, mis à part les liens directs qui sont les sens !!! Tout est une question de perception. C'est là-dessus que travaille le malin. Ou l'ennemie apellé ainsi dans le texte initial. Notre ame est un diamant. Et ce n'est pas une figure de style. Il rayonne oui mais il ressemble à un diamant. Ceux qui ont pus le voir ou percévoir ont ête tres étonnées. Alors quand vous lisez, peut importe la façon de l'auteur à la percévoir du travail sur vous à accomplir. Songer à ce petit jeu ci haut et faites votre propre opinion du OU vous en êtes rendu. De la la pertinence de se nettoyez comme le site très bien M. Eléazar. Bref ! Comprendre êt se pardonner. Disons que se serait un bon départ !!! Bien à vous. Christian

    RépondreSupprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci