dimanche 8 mai 2016

Un point de géopolitique vu depuis le Dragon Blanc

"Enfant géopolitique observant la naissance de l'homme nouveau" (S. Dali)
Lorsque nous parlons du "Dragon Blanc", il est important de comprendre qu'il s'agit davantage des convergences d'influences qui déterminent sa politique globale d'actions que de l'organisation nippone que tout le monde connait et dont Benjamin Fulford est le porte-parole. Nous avons toujours annoncé que nous avions la main-mise furtive sur l'égrégore du Dragon Blanc de manière à éviter les dérives et les débordements. C'est depuis ce point précis du contrôle exercé sur cette société que nous pouvons aborder la question en rapport, sans filtre protocolaire, ni mettre quiconque en position délicate ou compromettante à cet effet. En revanche, l'aperçu que nous pouvons en obtenir de ce fait permet une vision très juste de la situation politique réelle, au-delà des leurres, des mensonges, et des illusions, en somme conforme à ce qui nous est tout particulièrement nécessaire.


Voici donc ce qui peut être dit concernant ce point sur la situation géopolitique relativement tendue, conformément au rapport qui nous a été fait suite à notre requête, et qui nous est donc parvenu ce jour vers une heure du matin (lundi) heure de Tokyo; raison de la parution tardive de cet article.

Dans un premier temps, l'entente sino-japonaise est beaucoup plus difficile qu'il l'avait été envisagé initialement. Le Japon, et en premier lieu le Dragon Blanc lui-même, a dû se rendre à l'évidence que la mise en place d'une suprématie monétaire asiatique a priori en Chine serait très complexe. Le fait est que les anciens, les doyens des familles concernées, souhaitent imposer les anciennes visions en mettant à l'écart tout réel changement, selon un modèle ancestral que la jeune génération n'est pas prête à suivre et encore moins à adopter. Cette volonté forcenée de la part des anciens est, pour la Chine, du moins en termes de stratégie politique, une erreur grave. L'ancienne génération s'est laissée corrompre par des conflits intérieurs particulièrement prenants. L'héritage de ces mêmes conflits, prêts à exploser à la moindre étincelle, représente l'une des difficultés majeures dans l'entente entre le Japon et la Chine; les familles de l'un et l'autre pays n'ayant que pour attente, sous couvert d'une bienveillante chute du pouvoir de la finance encore entre les mains des Etats-Unis, d'en prendre elles-mêmes le contrôle afin de devenir les nouvelles familles dirigeantes au détriments des peuples, surtout occidentaux (comme s'il en pouvaient quelque chose).

Un autre problème majeur à l'entente Chine - Japon est la haine ancestrale (elle aussi) qui les lie. Après une accalmie motivée par la certitude que l'entente seule pouvait parvenir à fédérer les intérêts asiatiques, un retour de la haine réciproque des deux peuples aura tôt fait de compromettre leurs chances d'unir leurs forces autour de ce projet tant convoité par l'un comme par l'autre, lequel, quoi qu'il arrive, ne sera pas concrétisé. Les peuples de ces régions sont tous issus d'une même branche, si lointaine soit-elle, mais ont suivi des pensées philosophiques différentes. Donc leur différence est uniquement idéologique, et la suprématie de l'un sur l'autre, uniquement une illusion.

Néanmoins l'avancée au creux de cette situation tendue est malgré tout rendue possible grâce aux facteurs d'influences mis en place par nos soins précisément là où ils sont nécessaires afin de faire barrage aux conséquences d'attitudes haineuses et revanchardes de manière à ce que les pièces stratégiques de cet échiquiers puissent avancer exactement sur les cases où elles sont attendues permettant de synchroniser l'ensemble du jeu, au nez et à la barbe même de ceux qui croient fermement détenir le pouvoir sur ses règles.

Le retour de certaines richesses au pays (l'or notamment) est lui aussi illusoire, car si ce fut possible ce n'est exclusivement que grâce à l'accord au moins implicite des classes dirigeantes asiatiques avec l'élite du pouvoir occulte ou autres "Illuminati". Soyez absolument certains que le triangle Russie - Chine - Iran, en tant que ce qu'il est sensé représenter à titre officiel, est une pure création visant un possible contre-pouvoir face aux élans hégémoniques des États-Unis (en guerre durant 222 ans sur les 239 ans de leur histoire, en 2015, selon Réseau International), pour donner un éventuel espoir contrôlé par les puissants, aux peuples désabusés et avides de vraies solutions qu'ils ne trouverons malheureusement nulle part dans les directions où ils ont l'habitude d'en chercher. Et pourtant les "puissants" de ce monde, ceux qui décident depuis trop longtemps de son sort funeste, ignorent totalement la véritable face cachée de ce triangle.

Heureusement, en Chine de très nombreuses personnes sont enfin sortie du carcan de la pensée unique d'inspiration communiste et refusent tout simplement de suivre les anciens et les préceptes réducteurs de la conformité incontestable avec ce qu'il se faisait "avant". De plus en plus de jeunes se rallient à l'idée-même d'une terre commune pour un partage universel équitable afin de rétablir l'équilibre de ce monde. L'objectif de notre propre influence sur cette sphère précise; influence semble-t-il suivie d'effets, est la mise en rupture de la jeune génération avec les anciennes mentalités afin de leur permettre, petit à petit, de concrétiser une ouverture d'esprit vers une prospérité pour tous, ouverte sur l'échange équitable et non plus l'accaparement. Ainsi, le respect des traditions et de fait la perpétuation des invraisemblances dont elle est pétrie, et sa quasi-élévation au rang du sacré, va se défaire petit à petit, au profit d'un chant collectif en harmonie avec l'ensemble de plus en plus grand de la sphère humaine, envers et contre l'exclusivisme et cela à tous les niveaux mondiaux, même religieux, mettant à bat les élans fanatiques et ségrégationnistes, induisant le rejet, l'exclusion, la suprématie, en somme la division et avec elle son cortège de guerres de clochers et les souffrances comme les vengeances qu'elles engendrent, trop bien connues depuis des temps immémoriaux.

Le sens-même du dialogue de Vladimir Poutine est de réorienter la pensée collective des peuples face à une normalité imposée en termes de gestion des problématiques politiques, et basée sur le belliqueux modèle "US" comme d'habitude. Son objectif est d'offrir au monde le modèle d'une nouvelle approche en opposition avec le fanatisme destructeur des États-Unis, où son modèle, dans le cadre des relations internationales de son pays, allie la fermeté, la stratégie, une certaine forme de transparence, autant que la solidarité et le respect des peuples, du moins au moins le sien. Ce modèle s'oppose également au fanatisme comme à l'austérité religieuse de l'Iran, ainsi qu'à la production anarchique excédentaire des biens et produits de consommation chinois et japonais, ce qui offrira sous peu à la vision du monde l'évidence de possibilités nouvelles considérées comme inenvisageables il y a encore peu, ouvrant la porte aux opportunités qui seront offertes à toute l'Humanité sans distinction d'ethnie ou de civilisation, conformément aux résolutions d’ores et déjà prises et aux directives propres au nouveau paradigme qui se concrétisera d'ici quelques mois.

D'autre part, les découvertes actuellement faîtes par les jeunes scientifiques chinois doivent être canalisées et leurs élans chaotiques efficacement bridés, ce qu'ils acceptent difficilement, ne voyant pas pourquoi il faudrait la mise en application d'une censure au champ du "techniquement faisable" mais à l'inconscient mépris des risques potentiels encourus comme de la totale violation des lois de la nature, là non plus, assurément pas sans conséquences.

Le peuple japonais quant à lui est légendairement "pro-anciens", mais là aussi le changement est dans l'air et la progression vers une nouvelle pensée plus globale et tournée vers l'avenir est en progression rapide et croissante, alors que le Dragon Blanc et son influence occulte, non-officielle, y est pour une grande part. L'empereur du Japon lui-même sort doucement de la rigidité des traditions propres à son pouvoir féodal. Le croisement des influences exercées sur différentes sphères stratégiques crée une forme d'émulation alchimique des esprits qui en ressortent dotés d'une énergie, d'une orientation, nouvelles et harmonieuses.

En conclusion, nous pourrions résumer notre position en vous invitant tout d'abord à l'attention, car quelques surprises de taille vous attendent à l'approche du "Point-0" et une fois que nous aurons basculés "de l'autre côté" (et sur lequel, comme à l'accoutumé, nous ne nous étendrons pas davantage à dessein). En attendant, l'axe directeur des influences actuelles est l'ouverture vers de nouvelles formes-pensées déterminant le support possible de pléthore de nouvelles réalités. Poutine a démontré cette capacité à induire un mode de pensée plus large, sortie des éternels sentiers battus. En l'occurrence, son discernement stratégique actuel est réellement excellent dans la mesure où il parvient entre autre à mettre les États-Unis et leurs suiveurs en échec. En revanche, ceux qui entourent le Président russe, du moins pour la plupart d'entre eux, attendent avec fureur qu'il s'en aille (éventuellement de manière définitive, quitte à se faire un peu aider). Pourtant c'est eux-mêmes qui devraient redoubler de prudence face à cette attitude, comme d'ailleurs toute autorité souhaitant s'opposer de manière frontale ou biaisée aux courants d'évolution actuellement en marche. Quant à l'Iran, elle est trop prudente et espère tirer ses épingles du jeu en profitant de l'apparent chaos ambiant, ou celui vers lequel le monde se dirige en apparence. C'est sans compter sur la jeunesse de ce pays qui commence à comprendre que s'opposer de manière directe à l'establishment ne sert à rien, et qu'en définitive il est beaucoup plus profitable de lentement investir l'ensemble de l'appareil d’État de manière à prendre aujourd'hui les positions stratégiques afin de réorienter les positions officielles de demain dans la direction la plus juste et la plus profitable pour le pays, en droite ligne des rêves de la jeunesse iranienne d'aujourd'hui, et qui sera peut-être aussi bientôt, pourquoi pas, aussi ceux de tout un chacun.



Comme d'habitude, ni cet article ni les autres ne sont sérieux. Ils ne sont que pures fantaisies. Rien n'y est vrai, nous ne sommes que des affabulateurs ;-)

10 commentaires:

  1. Bonjour Eléazar,

    Qu'en est-il de l'Europe ? va-t-il s'y passer quelque chose de relativement déterminant avant le "point 0" ? Je nourris l'espoir que l'UE et son empire euro-atlantiste s'effondre (avant l'heure), pour que les peuples européens puissent enfin regagner leur liberté, du moins qu'ils puissent envisager leur avenir avec un regard tout neuf. Je me dit que l'Angleterre est le pays le plus à même de montrer l'exemple au reste des pays de l'empire UE en décidant et proclamant leur sortie de cet empire esclavagiste prétendument démocratique. Je préférerais que se soit la France, mais bon, vous savez certainement mieux que moi ce qu'il en est, pourtant pour ce pays aussi j'y nourris l'espoir qu'il s'y passe de grandes choses malgré ce que vous en pensez; vous savez Eléazar, il n'y a pas que la jeunesse iranienne qui nourrit des rêves pour demain...
    En vérité je suis persuadé que la jeunesse du monde entier ne demande qu'à créer du neuf. En même temps, en voyant le monde que nos prédécesseurs nous laissent, il n'est pas bien difficile d'aspirer à autre chose. Bien évidemment je ne souhaite jeter la pierre à personne, de toute manière à mes yeux se n'est pas l'âge qui défini la jeunesse d'une personne, mais bien plus son état d'esprit, et puis en plus si on prend en compte la fait de la réincarnation, permettez moi d’émettre l'hypothèse que notre âme à tous a déjà quelques rides à son actif, si vous voyez ce que je veux dire ;)


    Soyez tous chaleureusement Bénis, David.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Eléazar,
    Je vous prie de m'excuser si j'abuse de votre temps...
    En comparaison avec l'Iran, il me paraît intéressant d'avoir votre point de vue sur la France et ses "forces vives", avec notamment cette jeunesse "énervée" et somnambule (cf. "nuit debout"). S'agit-il là des prémices d'un vrai mouvement de fond ou plutôt d'une sorte de catalyseur d'électrons libres, voire de groupuscules fédérés peu ou prou par quelques intérêts obscurs ?
    En fait, la question pourrait être celle-ci: où en est ce pays de veaux-moutons-pigeons sclérosés et dans lequel je ne me reconnais plus (DeGaulle l'a bien dit : des veaux!) ?
    Pattoche, un vieux stroumpf indigo et "énervé"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      Nous sommes un peu dans une zone de 50/50. Mais il est tout-à fait vrai qu'une forme d'émulation intérieure est en train de prendre naissance et que les gens commencent tout doucement à se positionner face à la résolution de trouver, choisir, ou accepter d'autres alternatives au désespoir ambiant dans lequel il sont plongés et qui est savamment entretenu à leur intention. Les choses commencent vraiment à bouger. Ca peut paraître anecdotique ou semblant à un pseudo "mai 68" qui n'aura rien donner (comme d'habitude), et quand bien même certaines manifestations comme la fameuse "nuit debout" que vous citez et qui dérange fortement les autorités et pour cause, pourraient ne rien donner de concret non plus, il est indubitable que c'est un signe du commencement de la fin et que quelque chose est effectivement en train de se passer, et ce phénomène de repolarisation globale ne s'arrêtera plus désormais.

      Supprimer
  3. bonjour Eléazar
    étant donné que le système économique mondiale va s’arrêter pour repartir a zéro sur un système d'équité et de partage.
    quelle différence pourra t'il y avoir entre un peuple iranien,français,chinois,américain ou russe,a part les aspirations de chacun bien sur.
    merci pour tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya,

      Aucune en effet, hormis une mentalité, une culture, et des mœurs différents. Il n'y aura plus qu'une seule Humanité. Des frères et des sœurs en Humanité peupleront cette Terre en offrant à qui souhaitera l'apprécier, la richesse de leurs différences respectives. L'Unité sera le maître-mot, en tant que résultat d'un effort d'unification, donc de partage, mais jamais d'uniformisation. Un effort visant au partage de ce que l'on est, et à l'accueil de ce que sont les autres.

      Merci à vous pour le soutien de votre cœur et de votre esprit dans cette perspective de l'aube d'une nouvelle civilisation planétaire.

      Supprimer
  4. bonjour Eléazar
    dans son dernier rapport,benjamin fulford stipule:

    "Si aucune contre-proposition n’est reçue d’ici une semaine, la Société Dragon Blanc et ses alliés, passeront officiellement à l’offensive, à la fois de manière «imprévisible et bien pire que ce qu’ils pourraient imaginer."

    la tête de la pieuvre va t'elle enfin tomber pour le bien de l'humanité?
    merci pour tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya.

      La tête de la pieuvre va effectivement tomber, de cette manière ou d'une autre, via le Dragon Blanc ou d'une autre manière. Les jeux sont déjà faits et rien dans l'univers ou ailleurs ne pourrait plus s'y opposer au jour d'aujourd'hui. Benjamin Fulford a déjà annoncé beaucoup d'intentions imminentes qui ne se sont jamais produites (les Bush courent toujours me semble-t-il malgré leur soi-disant arrestation).

      Les hommes du Dragon Blanc font ce qu'ils peuvent malgré un nombre impressionnant d'impondérables (en réalité bien plus impressionnant que prévu). On me reproche de temps à autre (même au sein de ma propre Maison) de répéter les mêmes choses depuis longtemps sans qu'il arrive grand chose en rapport, alors que les promesses quasi-solennelles faites par Benjamin Fulford qui n'ont pourtant jamais été tenues, ne suscitent guère l'émoi. Le fait est que nul en ce monde ne connaît le réel modus operandi du basculement aujourd'hui proche de l'imminence; modus planifié sur un autre plan que celui de ce monde mental afin d'éviter l'interaction de l'Ennemi. Néanmoins deux choses sont certaines à cette heure:
      1. Les hommes du Dragon Blanc s'attendent à ce que les choses se passent telles qu'ils les ont souhaitées, alors que la situation finale sera toute autre, quelle qu'elle soit.
      2. L'Ennemi est d'ores et déjà défait, irrémédiablement défait, même s'il est matériellement incapable d'adhérer à cette alternative, même se sachant perdu.

      Pour la suite, qui vivra verra.

      Supprimer
    2. Bonjour Eléazar,

      Quelque chose que je comprends pas: même si l' Evénement avait lieu, même si l'Ennemi était chassé (tout au moins dans sa partie visible) et si un nouveau paradigme s'installait demain matin, qu'est-ce qui empêcherait au côté obscur de l'homme de resurgir lentement ?
      Pour moi l'homme actuel a 2 facettes mi-ange, mi-démon et à moins d'un coup de baguette magique (et divin!) son côté sombre resurgira tôt ou tard recréant ses vieux schémas et nous relançant dans une boucle infernale.
      En un sens je me demande si nous ne sommes pas dans ce monde parce que nous le voulons bien!
      Je ne vois pas comment on peut s'en sortir, sauf à ce que l'âme humaine change brusquement.
      Désolé pour ce coup de spleen matinal
      Bonne journée à tous!

      Supprimer
    3. Bonjour Peter ;-)

      Voilà des conclusions pleines de sens. Vous avez cent fois raison.

      La réponse à votre question constituera le nouvel article de cette fin de semaine.

      Merci à vous de l'avoir posée.

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci