vendredi 3 juillet 2015

Réponse à commentaire

[EDITION SPECIALE]


En commentaire de notre précédant article daté du 24 juin intitulé "Canalisation: Avancer dans la joie", il nous a été écrit ceci le 3 juillet :


"Personne ne connait ni le jour ni l'heure", mais y a-t-il un plan de diffusion de la vérité à la masse, une sorte "d'électrochoc" qui favoriserait le point de basculement et la mise en prison des parasites de l'Humanité?
L'humanité a été tellement conditionnée que cela en est fatiguant.

A ce commentaire nous avons souhaité apporter une réponse plus exhaustive que quelques lignes en bas de l'article concerné. Voici donc cette réponse, adressée à l'auteur du commentaire (signé "Satya"; signifiant entre autre chose "la vérité" en Sanskrit).

Nous sommes bien conscients de l'impatience relative (ou effective), et toute légitime qui plus est, que la perspective de la sortie de l'ornière peut provoquer chez ceux qui l'attendent. Néanmoins il est extrêmement difficile de seulement imaginer la délicatesse de la manœuvre en rapport au vu de la puissance que représente la fourberie de l'Ennemi face à son infiltration du monde mental auquel chacun vivant en ce monde est plus ou moins soumis (et très majoritairement plutôt plus que moins), comme au caractère inacceptable de son échec évident (à seul titre d'exemple, la mort de la reine d'Angleterre est niée jusqu'à l'extrême, montrant son sosie -et non son clone[1] partout où il peut être vu).



En agissant trop précipitamment, ou en ne manquant qu’une seule étape, ou encore en ne percevant pas ne serait-ce qu'une seule d'entre toutes les manœuvres des adeptes du Chaos visant à faire agir l'Humanité comme ils le souhaitent ou la contrôler d'une manière de plus, nous risquons de perte en temps précieux, de basculer dans un désastre global de civilisation qui nous serait davantage préjudiciable qu'à eux, ou de leur permettre de planter une graine de chaos dans le "jardin des âmes" afin assaini qui est en train de naître. Pour l'instant les choses se passent le mieux du possible imaginable compte tenu des circonstances. L'Ennemi ne comprend toujours pas pourquoi il perd jour après jour la partie alors que durant des millions d'années, ici comme ailleurs, il l'a toujours gagnée ; par quel moyen nous sommes rendus capables de leur faire échec, pourquoi les annales akashiques consignant leurs pactes avec les âmes ont été purement et simplement effacées, pourquoi la guerre tant désirée ne peut rassembler les éléments essentiels à son enclenchement alors que tout y prédispose, pourquoi un conflit nucléaire général ne se produit pas alors qu'il n'y a globalement qu'à appuyer sur "le bouton", etc.

Tout ce que nous pouvons dire c'est que la toute première étape de concrétisation (encore invisible aux yeux du public mais belle et bien effective sur le plan physique) est pour cette année comme annoncé depuis des mois (le timing est à ce jour respecté). Nous sommes enfin sur la ligne juste, même si cette ligne de réalité temporelle a dû être optimisée presque une dizaine de fois depuis un an, l’infiltration des agents de l'Ennemi dont nous avons été l’objet n'ayant rien arrangé, bien que nous les ayons découverts et mis en fuite.

Pour le monde, l'électrochoc dont il est question dans le commentaire sera doux pour ne pas déstabiliser la civilisation humaine, mais le basculement sera relativement rapide. L'Ennemi parlera sûrement de "terrorisme" ou de "dictature" concernant cet évènement, en en parlant en les termes qui les désignent eux-mêmes, du moins si nous ne sommes pas parvenus à correctement les museler avant, ce qui serait étonnant. Mais dès lors que nous serons en place et que nos contreforts seront garantis, alors sans discours, sans revendication, sans demande, sans appel au ralliement, sans révélation, sans sermon, sans tentative de convaincre quiconque, et surtout, SURTOUT sans l'Armageddon auquel l'Ennemi souhaite plus que tout soumettre la Lumière, il sera donné à l'Humanité tout ce dont elle a besoin et dont elle a toujours été privée de mémoire d'Homme, tout ce qui lui est nécessaire pour évoluer dans la joie, sans contrepartie, sans l'obliger à vendre son âme pour avoir le droit de survivre!


Chacun alors pourra prendre la juste mesure de ce qu'il sera en train de réellement se passer à la surface de notre planète, simplement par l'impact que cela aura sur sa propre existence, contrairement à tous les discours politiques de l'histoire de notre civilisation. Nous exercerons en effet une dictature et croyez bien qu’elle sera impitoyable: la dictature du bonheur et de la beauté, de la liberté et de la grandeur d’âme, sans JAMAIS rien exiger en retour si ce n’est de ne pas ourdir de complot visant à restaurer l’enfer duquel nous sortons. Et de cela nous serons A JAMAIS les garants, ayant pour fondement le sens de l’Amour-Force et de ce qui est Juste et équitable pour tous.

Bien que d'autres le précéderont largement, le premier signe majeur de l'évidence que la nouvelle civilisation de ce monde sera en train de naître de façon effective sera la chute mondiale des nations politiques et des Gouvernements, avec l'interdiction de l'action politique au Royaume de Terremère-Gaïa, la reconnaissance officielle de ce nom en tant que dénomination de notre planète et de l'existence pleine et entière de sa Conscience propre, et la déclaration, à l'échelle mondiale, de l'Apolytocratie en lieu et place de tous les « régimes » imaginables du passé ; Apolytocratie mise en vigueur et légitimant la qualité de ce monde en tant que "royaume" effectif, lorsque jamais dans l'histoire de l'Humanité nulle démocratie, nul autocratie ou féodalité, ni le communisme ni le capitalisme, ni même quelque théocratie n'aura jamais fonctionné au point de rendre l'âme Humaine libre de vivre et de prospérer dans le climat de son état naturel: la joie et le bonheur, l'amour et la compassion, la générosité et le bien-être, l'équilibre et l'harmonie, la quiétude et la sécurité.

Dans vingt ans au plus, tout cela aura été accompli. Le premier pas aura lieu cette année. Et le premier changement potentiellement visible par tous, entre 2016 et 2017. Mais la France devra néanmoins subir l’outrage du paiement de son karma, ayant collectivement œuvré au rejet de l’Absolu, pourtant ayant de toute éternité destiné cette terre à Son retour. Elle en sera donc privée selon son choix, mais devra aussi subir les conséquences de ses pactes passés avec l’Ennemi et de son désir du rejet de l’Absolu, et enfin vivre les conséquences d’un tel choix… jusqu’au bout. Donc à ceux qui ne veulent pas de ce destin funeste, qu’ils quittent le pays. Ils ont tout au plus deux années pour le faire en toute quiétude.

Le plan Divin seul ordonnance l'inconcevable à l'esprit mental de l'être Humain de notre temps, permettant à la Conscience du destin de notre monde, avec le consentement majoritaire conscient ou inconscient du collectif de notre Humanité, de pouvoir accoucher, malheureusement et à certains égards dans la douleur, de cette civilisation très concrète à venir à la porte de laquelle nous sommes en train de nous avancer; civilisation qui tiendrait pourtant encore de l'utopie totale au jour d'aujourd'hui, alors qu'au moment de sa naissance comme au début de sa croissance, tous se demanderont comment il aura été possible de vivre autrement... avant!



[1] Rectification de l'information apportée au sein de notre article du 8 juin 2015: "La reine est morte, vive la suite !". Ce n'est pas un clone qui a pris sa place comme cela s'est toujours produit en cas disparition d'une énorme pointure du Chaos, dans la mesure ou tous les clones et doublons d'incarnation ont tous été détruits jusqu'au dernier, et la création de nouveaux exemplaires, systématiquement contrée et avortée. L'image actuelle de de la reine d'Angleterre n'est qu'un sosie.


Comme d'habitude, ni cet article ni les autres ne sont sérieux. Ils ne sont que pures fantaisies. Rien n'y est vrai, nous ne sommes que des affabulateurs ;-)

23 commentaires:

  1. Eleazar,
    merci pour votre dévouement quant a cette réponse claire,nette et précise
    vous devez bien sur vous attendre a ma question sur les destinations a privilégier et celles a bannir.
    et bien voila,c'est fait
    encore merci pour la réponse
    encore un déménagement de plus a prévoir!!!!!!!!!
    satya

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya,

      Encore une fois nous ne pouvons intervenir dans le choix de quiconque. Je vous suppose bien assez intuitive pour chercher et trouver en vous la meilleure réponse possible pour vous au moment où il serait nécessaire de faire ce choix.

      Quelques conseils concernant la direction de la recherche visant à trouver la solution la plus idéale possible:
      - N'hésitez pas à envisager de partir loin, très loin. Ce n'est pas forcément utile, mais ce n'est pas à négliger non plus sous seul prétexte que c'est loin de votre point d'attache actuel.
      - Ne réfléchissez pas en terme de rentabilité de l'action mais par rapport à ce qui entre le plus en résonance en vous.
      - Choisissez tant qu'à faire un pays où l'Etat a moins de prise sur les individus qu'il l'a en France, placée sous dictature administrative (en plus la dictature bancaire généralisée).
      - Confiez votre destin à l'Absolu en vous. Le mental ne sait rien mais veut tout régenter. Donc ne quittez pas une dictature sur le déclin en versant dans une autre (dictature mentale) ou en vous y fiant entièrement pour fuir les conséquences de celle que vous souhaitez quitter.
      - Faites le choix de ce que vous voulez vraiment et ne perdez JAMAIS ce cap. Maintenez-le coûte que coûte, mais ne vous préoccupez jamais de la route qui y mène. Visez l'objectif, pas le moyen de l'atteindre, et où que vous alliez, vous serez dès lors en sécurité... même en restant en France.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      C'est très troublant de lire votre speech: nous incitant à quitter la France en énumérant les différents points de causes et d'effets (sommes toute globalement néfastes), mais dans une ultime dernière phrase de commentaire, vous dites le contraire ("vous serez dès lors en sécurité... même en restant en France.").
      Une seule question: il faudrait savoir,non?
      Que le peuple de France paye les (mauvais) choix qui ont été fait depuis plusieurs décennies, cela va de soit mais l'espoir de la rédemption peut apporter une espérance quand au renouveau de ce pays et de sa place dans le nouveau monde qui arrive.
      Je garde cet optimisme car j'ai des enfants (de très jeunes adultes) et ils voient un avenir très sombre pour eux se profiler à l'horizon.
      Ai-je raison de m'obstiner dans cet espoir ou alors il n'y a vraiment rien à en attendre?

      Supprimer
    3. Bonjour à vous,

      Ce n'est pas une incitation. C'est envisager une décision qui pourrait se révéler sage compte tenu des circonstances dont tout le monde peut ne pas avoir conscience.

      Bien sûr qu'il faudrait savoir! Mais comme je le dis souvent la réalité est moins une fatalité qu'une question de choix (votre réalité et celle de ceux qui la partagent, par forcément la réalité des autres, même s'il existe aussi un champ de réalité collective). Tout et son contraire en effet. C'est la règle de la sagesse, car la Vérité absolue n'existe pas.

      BIEN SUR qu'il reste l'espoir de la rédemption. BIEN SUR que tout peut changer en autre chose. Cet optimisme dont vous parlez, EST UN DEVOIR! Vous contribuerez ainsi à faire pencher la balance de l'autre côté!
      La rédemption est toujours et sera toujours possible. OBSTINEZ-VOUS DANS LA JOIE mon Ami. Obstinez-vous. L'avenir appartient aux violents-doux et obstinés.

      Si la France recèle une chance de rédemption, elle niche dans le cœur de gens comme vous!
      Puisse-t-elle y croire suffisamment fort, et le vouloir suffisamment fort, pour que votre sauvegarde lui profite aussi, et pas seulement à vous.

      Soyez béni, et que soient 1008 fois bénis vos enfants!

      Supprimer
  2. Pourquoi y a-t-il encore un karma à payer ? N'est-ce point là une logique d'une ère révolue ? Les bulles-mémoires issue du passé de l'humanité sont transmutées avant de pouvoir influer sur la réalité, pourquoi donc ne pas transmuter celle de la France ? D'ailleurs si le passé a été modifié et "les annales akashiques consignant leurs pactes avec les âmes ont été purement et simplement effacées", les actes de trahison et de pactes passés avec les serviteurs de l'antidieu, ont-il réellement eu lieu ?
    La réalité devrait être tissée d'une autre source que l'énergie karmique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En soi vous avez raison, mais les choses ne sont pas si simples. Ce n'est pas parce que les trahisons du passé n'ont (quantiquement) jamais eu lieu que l'état d'esprit des traîtres a changé pour autant. Seule l'expérience des conséquences de ses choix et de la position que l'on tient intérieurement face à eux, peut apprendre à devenir meilleur, du moins à rectifier une tendance déviante fondée sur une incompréhension fondamentale dont l'entretien (ou la négligence quant à sa possible rectification) peut se révéler dangereux à termes.

      En outre, si le karma était une valeur de perversion majeure de part le passé, ce n'est plus le cas aujourd'hui (aussi curieux que ça puisse paraître). En effet, les différentes réformes cosmogoniques opérées en rendu le karma impervertible, le faisant définitivement passer sous contrôle de l'Absolu.

      Cette question du karma revenant souvent ces derniers temps, il semble qu'il soit nécessaire d'en faire un article en bonne et due forme afin d'apporter les précisions (et mises à jour cognitives) nécessaires.
      Un texte est donc actuellement en préparation et sera publié en "édition spéciale" le mardi 14 juillet à 08:00 (ni le jour ni l'heure ne sont dus au hasard naturellement).

      Supprimer
  3. Eleazar,
    en parlant de signes précurseurs
    http://www.wendy-leblog.com/2015/07/la-bourse-de-new-york-suspend-les.html
    satya

    RépondreSupprimer
  4. Merci, comme toujours, pour ces informations partagées...

    Est-il "romantique" ou pour le moins illusoire d'imaginer pouvoir rester là où nous sommes, menant une existence de résistance, par notre simple existence ? Transmutant en nous et donc autour de nous ce qui peut et doit l'être ?
    Et est-ce que choisir cette voie, si ce n'est pas une illusion, équivaut à choisir aussi une voie sacrificielle ?

    Les temps posent beaucoup de questions !


    Merci, encore.
    Joyeuses et profondes bénédictions. Fabienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Fabienne.

      Non ni romantique ni illusoire. Là c'est une question de choix conscient. Ce le serait si vous partiez du principe que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Là c'est en (relative) connaissance de causes que le choix peut s'exercer. Je dis "relative" car vous pouvez être sûre et certaine que la réalité des faits ne sera pas un iota comparable à l'idée que vous pouvez vous en faire aujourd'hui (dans un sens ou dans l'autre). Vous pouvez imaginer la situation qui peut conduire à la difficulté de la vie en France, mais vous ne pouvez pas imaginer ce que cette vie sera au quotidien, les sacrifices qui seront nécessaires à la survie, ou l'absence apparente de difficultés pour vous, vous conduisant à vous demander pourquoi l'Ennemi vous épargnerait ainsi, ou la difficulté de choisir entre la survie et l'intégrité, ou entre des ennemis utiles à votre survie et celle de ceux que vous aimez, et des amis qui risquent de compromettre votre vie... Nul ne sait. Mais le moment venu, on se trouve face à des choix impossibles et pourtant nécessaires... ou alors il ne se passera RIEN!

      Nul ne peut savoir, mais vous pouvez interroger votre cœur, votre intuition, l'Absolu en vous, votre ange gardien... qui vous voulez, quant à savoir si vous devez rester ou partir. Mais si vous demandez sincèrement, sans désir que l'on vous réponde ce que vous voulez entendre mais dans celui de connaître la meilleure vérité possible pour vous, alors soyez certaine que vous obtiendrez à coup sûr cette réponse, et que vous pourrez vous y fier.

      Supprimer
  5. Bonjour,

    Quitter le pays...Et vous? Aussi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Michel,

      Oui en effet, mais pas pour fuir. Pour réaliser ailleurs ce qui doit être fait et qui a fait l'objet d'un rejet par la conscience collective de la France.

      Supprimer
    2. Bonjour Eléazar,

      Alors... Moi, "petit" retraité; je vais rester et je vais "morfler"...

      Supprimer
    3. Bonjour Michel,

      Si vous le décidez d'emblé, quelles que soient les apparentes bonnes raisons de le penser, alors oui, en effet, vous allez morfler. Si vous décidez fermement le contraire, même sur base d'une pure utopie irréaliste, alors non, vous ne morflerez pas. Au sein du contexte global, et quel qu'il soit, c'est vous qui choisissez votre propre réalité, celle à laquelle vous serez soumis dans ce même contexte. Le Français est par nature démissionnaire. Cela aura aussi contribué à conduire la population à se laisser faire ce que d'autres n'auraient pas admis (l'Ennemi s'y prend simplement autrement avec eux ceci dit...). Mais vous concernant en propre, établissez-vous dans un état d'esprit victorieux, sachant que la libération de l'Humanité est très proche et que les prises de conscience se répandent comme des trainées de poudre, et faîtes front. Intérieurement! Ne prenez pas les armes en apparence, mais soyez armé jusqu'aux dents dans le cœur, afin de défendre sa capacité à aimer, et votre droit à le faire en toute liberté!
      Positionnez-vous en l'Absolu en vous, et vous ne serez pas oublié. Vous ne le serez jamais si vous n'oubliez pas vous-même qui vous êtes vraiment. Et si vous ne le savez pas, alors cherchez-le. Si vous ne trouvez pas, alors choisissez-le!

      Supprimer
  6. tout cela me parait bien utopique ! pour que cela ce réalise, il faudrait abolir l'égrégore négatif autant que maléfique qui pèse comme une chape de plomb sur notre pays , et le remplacé par un égrégore positif émanant de la pensée collective des français .
    a mon sens là est la difficulté , car en dessous de l'égrégore négatif , il y a tout les petits égrégores qui font des français des parfait ovins .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre interprétation n'est pas fausse malheureusement (voir à ce sujet l'article "Qui du Karma aujourd'hui?" traitant de celui de la France.
      Alors utopique, oui, bien sûr, relativement au référentiel actuel. Mais ce référentiel n'est qu'un référentiel parmi d'autres, et d'autres existent et sont très actifs actuellement même si difficilement perceptibles par le matraquage médiatiques des réalités imposées par les médias mainstream phagocytant la consciente mentale collective, l'empêchant de voir au-delà. C'est pourtant de ce qui se trame en arrière-plan (et le terme de "trame" est particulièrement bien choisi) que l'inattendu deviendra évidence et que l'ère de notre Humanité effectuera un virage à 180 degrés. On a toujours l'impression que rien ne peut exister en dehors de ce qui a toujours existé. Et pourtant... C'est une illusion.

      Voici la part de la définition à mon sens à retenir du terme "utopie", et qu'en donne le Trésor de la Langue Française:
      "Système de conceptions idéalistes des rapports entre l'homme et la société, qui s'oppose à la réalité présente et travaille à sa modification". Sur ce point je vous suis à 99%. Le pourcent qui reste correspond aux termes "qui s'oppose". Nous ne nous opposons à RIEN. Tout est dans les techniques de transmutations et TOUT peut être transmuté... même une réalité estimée par tous inaltérable. Une fois encore, dans quelques années, vous verrez le monde changer devant vos yeux et passer d'un degrés de civilisation à un autre auquel vous n'auriez jamais rêvé.

      Supprimer
  7. ci je comprend bien le comportement de nos ennemies ou de nous même est directement lié aux événement cosmique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vice versa! Tout est inter-relié, sans exception.

      Supprimer
  8. Bonjour Eléazar
    D'abord un Grand Merci !
    Je me posais simplement la question
    Si c'est l'éternel bataille du Bien et du maL? je comprends pas pourquoi l'absolu devrais se meler et arrêter ça ?
    De son point de vue quelle importance ?
    Merci à l'Alchimie du Tout
    Aussi ! Étrange coïncidence ma dernière fille s'appelle Elea (sans accent sur le e et le E ) Est-ce un hasard ?
    Dans la Paix, la Joie et l'Humour Force

    R

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      Joli nom que celui de votre fille. Qu'elle reçoive mes plus sincères et profondes bénédictions. Un hasard? A ma connaissance il n'existe pas. Dans son cas, peut-être un... Elea hasard!

      Ce n'est pas un combat du bien contre mal (ou le contraire). Ce genre de combats est toujours instrumentalisé par l'Ennemi et dans ce cas le bien n'existe que pour faire illusion. C'est le combat de l'Absolu pour la rectification de TOUT ce qui a été perverti avant que ça ne meure et disparaisse définitivement. L'Absolu ne peut pas ne pas se sentir concerné: il est le Tout, chacun est le Tout, chacun est l'Absolu même s'il l'ignore, l’Absolu est chacun. Tout est lié à tout, et tout doit être sauvé. Tout doit être sauvé MAINTENANT car c'est le moment où c'est possible, et qu'il n'y en aura plus guère si ce moment est manqué! Et enfin, l'Absolu s'en mêle parce qu'il souhaite un monde beau et merveilleux pour votre fille qui y est venue pour travailler à collaborer à cet objectif perpétuel, car il sait, lui, qu'il est elle, même s'il lui reste à elle, à le découvrir aussi de son côté... et l'apprendre de son mieux à ses parents! ;-)

      Bien à vous de tout cœur.

      Supprimer
    2. Bonjour Eléazar
      Merci pour vos sincères bénédictions.
      A mon tour, je vous béni pour votre œuvre et votre bénéfique contribution au tout.
      En effet le hasard n'est que l'Absolu qui passe incognito ...
      Si tout est Un que y a t-il à sauver?
      De mon point de vue, l'absolu c'est perverti lui-même si il est le tout ! Et il l'a consenti .
      Alors pourquoi a t il souhaité cesser cette expérience de dualité ?
      A-t-il fait le tour?!
      Ceci m'amène à d' autres questions, est-ce que la dualité est amenées à disparaître, la matière est-elle amenée à disparaître, les polarités sont-elles amenées à disparaître dans tous les mondes, dans tous les plans, dans toutes les dimensions, simplement parce qu'un cycle se termine?
      L'absolu est en moi, tout près et pourtant insaisissable, merci pour votre lumière...
      Gratitude infinie, Eléazar, pour votre dévotion.

      Que le Feu du Coeur vous berce dans la Joie de l'Unité.

      R

      Supprimer
    3. Bonjour à vous.

      Merci à vous, sincèrement. Vos remarques et vos questions sont particulièrement judicieuses, dénotant d'une finesse d'esprit certaine. Malheureusement je ne peux répondre ici, le cadre ne n'y prête pas. Je ne peux que vous inviter à rejoindre le forum public et à y poser vos questions. L'étendue de ce qu'il pourra vous y être répondu sera bien plus vaste et complet qu'ici, avec une zone d'édition limitée.

      Je vous promets de vous répondre moi-même et de façon exhaustive...

      Bien à vous de tout cœur.

      Supprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci