mardi 14 juillet 2015

Quid du karma aujourd'hui ?

Après de nombreux messages nous étant parvenus relativement à la question du karma, de sa présence et de son influence malgré le fait qu'il soit admis qu'il soit sensé avoir disparu depuis 1986, mais aussi quant à son potentiel usage en termes de ce qui pourrait apparaître comme une "sanction", notamment dans le cas collectif de la France (Cf. notre article du 3 juillet dernier: "Réponse à commentaire"), nous avons donc choisi de rédiger cet article afin de faire le point sur cette question.
 
Vu le média utilisé pour se faire, nous ne pourrons nous montrer exhaustifs dans notre argumentation et certains détails en rapport, ne souhaitant en rien dévoiler à l'Ennemi la nature de ce qu'il ignore encore, et donc de ce qu'il ne peut contrôler malgré l'affaiblissement qu'il en subit en juste conséquences. Il faut savoir que la Société des Archalchimistes, recélant les secrets de l'Archimagistère, est à ce titre seule détentrice de certains secrets parmi les plus puissants en termes d'influence par rapport à l'ensemble de ce qui a déjà été connu de mémoire d'Homme, justifiant la possibilité de déployer et ancrer des mutations causales ayant enclenché une possibilité de changement paradigmatique, dont, notamment, ce qui est arrivé à l'énergie karmique elle-même.
 

A ce titre, il y aurait énormément de choses à en dire, mais un roman ne trouverait pas sa place ici. Nous prendrons le cas de la France et de son karma tels qu'évoqués au sein de l'article sus-cité en guise d'exemple argumentaire. A ce titre il faut savoir en premier lieu que rien n'est jamais joué d'avance. Jamais! Ensuite, il faut comprendre qu'il s'agit d'un destin collectif. Ce collectif n'est ni homogène, ni stable. Disons que le choix du pacte de l'alliance faite à l'Ennemi et du rejet de l'Absolu de la terre de France, a été manifesté en suffisante proportion pour que s'enclenche ce karma-là, celui en rapport avec ce choix. Ce karma pourrait clairement être annulé. S'il ne l'est pas c'est donc par l'expression d'une volonté qu'il en soit ainsi, car sans le vécu jusqu'à terme des conséquences de leurs choix, ceux qui les ont faits ainsi, consciemment ou non, n'apprendront jamais quelle fut l'erreur potentielle de leur état d'esprit, ceci à moins bien sûr que cet état d'esprit entre temps ait effectivement changé. Il ne s'agit donc pas d'une vengeance sous quelque forme que ce soit, mais d'une mesure visant à faire expérimenter aux âmes concernées les conséquences des choix fondés principalement sur l'incompréhension, la peur, ou, plus rarement, sur la haine manifeste. Tous les Français, sous prétexte qu'ils le sont, ne seront pas non plus forcément concernés par la mesure, mais il est un fait indubitable qu'en tout domaine les dommages collatéraux sont impossibles à totalement écarter malgré les efforts entrepris en ce sens.

Il faut également s'entendre sur le terme "karma". Ce mot signifie "action" en Sanskrit. On pourrait même dire davantage "réaction", comme faisant suite à une action. Il en existe de trois sortes:
  1. L'effet d'onde de choc dû à un acte précis et en réaction duquel il est déclenché en remontant le lien causal pour venir impacter celui qui en est l'auteur, ce qu'on appelle communément le "choc en retour" (en sachant que ce phénomène précis peut être facilement détourné par n'importe quel petit praticien en occultisme ayant les quelques connaissances requises).
  2. L'évènement né d'accumulation d'énergie ayant terminé sa maturation et directement complémentaire à celle de l'acte commis par son auteur, quel que soit l'acte (karma positif, négatif, ou même neutre). Lorsque la maturation est totale, l'énergie karmique disparaît pour laisser place à l'équivalent embryonnaire de l'évènement constituant le karma de telle personne considérée comme responsable (karma individuel si une seule est concernée, ou collectif si à divers niveaux plusieurs en sont impactées, même de façons différentes et à des niveaux différents), et qui devra en subir les effets. C'est la notion la plus communément envisagée (nous vous passons les détails complexes pouvant intervenir dans le processus comme le gel temporaire de cette maturation ou le transfert du potentiel karmique sur quelqu'un d'autre).
  3. Le stock karmique résiduel, contenant un potentiel a priori endormi de la somme totale d'évènements restant à vivre... un jour.

Lorsque l'on dit que le karma a disparu en 1986, il s'agit de la cessation de la mise en application du principe karmique pour seule origine du destin des âmes, et non du karma résiduel en stock pour chacun (même si un effacement conséquent eut lieu à titre individuel et collectif), ni du principe de création de karma qui est un phénomène naturel intervenant à chaque geste, chaque parole, chaque pensée, chaque émotion, chaque intention, chaque choix et chaque non-choix, consciemment ou même inconsciemment. TOUT mouvement, voire balbutiement de conscience, génère une réaction karmique.

La véritable révolution intervint il y a quelques années lorsque le principe karmique lui-même, en essence, en tant que principe dynamique universel, a été rendu conscient afin d'échapper aux perversions et divers détournements dont il était l'objet. A cet effet, un processus auto-généré de transmutation de l'énergie karmique a été mis en route afin de totalement et définitivement supprimer cette énergie de la surface de ce monde et d'en rendre libre l’Humanité ainsi que les règnes de la Nature. Le but poursuivi était de planter un cadre d'évolution hors de toute contrainte karmique... Un monde sans karma, un monde quelque part idéal, ou ayant une meilleure chance de le devenir un jour. Malheureusement un monde sans karma est un monde qui fonctionne mal. Il serait plus exact de dire que notre monde, au vu de son état actuel, fonctionne mal sans ce garde-fou. Après deux années passées sans karma (période de temps où il se sera jamais passé aussi peu de catastrophes ou de malheurs malgré les tentatives de "l'Elite", du moins à en croire le retour de la presse), il a été décidé de remettre ce karma en route, mais de manière totalement maîtrisée afin de demeurer dans un juste milieu qui, quoi qu'il arrive, ne coûtera jamais à aucune âme ses chances d'évolution, ce qui est à tout égard la priorité absolue. La transmutation du karma individuel et collectif mondial a donc été interrompue. En seulement deux heures de temps, l'Humanité avait recréé un karma aussi lourd que ce qu'il était en 1985, donc dernière année de l'Âge de Fer, avant son effacement partiel!

Néanmoins malgré ce karma de nouveau présent et actif, l'Ennemi n'a jamais plus pu faire main-basse sur lui et le manipuler pour justifier de nouvelles horreurs (à seul titre d'exemple, si un karma est quant à lui régulièrement transmuté jusqu'à n'en RIEN laisser, c'est le karma de guerre, notamment la karma nucléaire). C'est-à dire qu'aujourd'hui, chaque parcelle de karma créé et stockée en vous est autogérée par la conscience de ce même karma lui-même, devenu auto-conscient mais aussi et surtout aspect de l'Absolu, permettant enfin à l'âme d'échapper à l'irrépressible dictature du karma perverti, pourtant loi la plus naturelle qui soit à l'origine.

Dans le cas de la France, ce karma du simple retour des conséquences des choix du rejet de l'Absolu sera à gérer par les Français concernés, représentant un nombre suffisant pour que le pays à titre collectif soit impliqué, et afin que par le vécu des conséquences en rapport, les âmes concernées prennent profondément conscience de l'impact de leur choix, celui de pactiser avec l'Ennemi, celui du rejet et du désir de mort de l'Absolu comme du désir de ne pas être soumis à sa vibration (ce qui éteint l'âme en principe), ou celui de ne pas s'être opposées à ce rejet, par peur ou indifférence.
En somme, le message est celui-ci: "Vous voulez l'Ennemi chez vous, vous le garderez. Vous ne voulez pas de l'Absolu chez vous, vous ne l'aurez pas... mais avec les conséquences associées". Lorsqu'on invite l'Ennemi à sa table, on n'a pas droit aux même ségards que lorsqu'on y invite l'Absolu. La différence ne peut être sensible qu'à condition de la vivre.

Une fois de plus ce n'est pas une sentence, c'est une simple conséquence mais qui ne sera ni détournée ni affaiblie (et Dieu sait que le principe de la coresponsabilité peut aller très loin, même là où on ne le soupçonnerait pas).

Le choix individuel et collectif des Français dessinera à chaque minute qui passe, du moins pourra le faire, ce que sera la véritable réalité de ce destin... funeste a priori, effectivement. Celui de la France est particulier en tant que pays consacré, du moins qui le fut mais qui ne l'est plus, conformément à son propre vouloir. Néanmoins chaque nation, chaque être humain, sera mis face à lui-même et sera estimé quant à ce qu'il éprouve vraiment en son for intérieur face à ce changement annoncé que rien ni personne ne pourra empêcher, quoi qu'il arrive.


Comme d'habitude, ni cet article ni les autres ne sont sérieux. Ils ne sont que pures fantaisies. Rien n'y est vrai, nous ne sommes que des affabulateurs ;-)

20 commentaires:

  1. Cher Eleazar,

    Une fois de plus merci pour le partage de vos lumières. Pouvez vous aller plus loin dans vos explications? J'aimerais comprendre concrètement et historiquement : qu'a commis la France de "pire" qu'un autre pays? Si l'on prend l'Angleterre par exemple et sa politique (passée ?) impérialiste, il me semble su elle est également lourdement chargée karmiquement.
    Pourquoi la France ?
    Avec toute ma gratitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Coriandre
      Sans vouloir parler pour Eleazar ou les Archalchimistes dont je ne fait que suivre les travaux tout comme toi. Je me permet de te livrer mes petites idées car je me suis posé les mêmes questions.A voir si Eleazar confirmera ou pas mes pistes.
      En fait ,la première choses qui m'a fait tilter,si la France était bien fille ainée de l’Église,c'est l'affaire des poisons sous Louis XIV. Dans cette affaire sordide le roi a appris que des rites sataniques ignobles se pratiquaient jusqu'au sein même de sa cours (je n'en dirais pas plus ,tout ce trouve sur internet).
      Et qu'a t'il fait ? Rien ,justement ...Et pire ,il a brûlé tout les dossiers juste avant sa mort. Depuis la France est un paradis pour pédophiles détraqués et autres azimutés de la vie.Voir plus tard le livre "La marche rouge" de Marion Sigaut .L'histoire de l'hôpital général au 18ème siècles.Jusqu'a aujourd'hui ou tant d'affaires sont passées sous silence.
      Déjà je pense que ça,ça laisse des marques...
      Après il y a l'histoire de la colonisation.Sans rentrer dans des polémiques stériles "est ce bien,est ce mal?". Je pense que la partie la plus fourbe fut faites après la décolonisation ...Avec toutes ces mises en place de régimes sous tutelles qui ne disaient pas leurs noms.
      Et pourquoi ,nous? Parce que tout ça ,a été ,et est fait,au nom du "peuple de France"...
      Voilà,c'était mes petites réflexions et elles n'engagent que moi.
      Amitiés Chris

      Supprimer
    2. c'est exactement ce que je pense, pour la pédophilie, les rites et la néo colonisation...je ne savais pas pour l'histoire des poisons sous Louis XIV; Je sais qu'à l'époque il a utilisé et dévié de grandes connaissances; se serait-il marié à Saint Jean de Luz par hasard?
      Mireille

      Supprimer
  2. Bonjour Eléazar,
    Je me suis posé la même question que Coriandre en vous lisant ce matin .
    En quoi la France est-elle plus impliquée avec l'Ennemi que d'autres pays comme la Grande Bretagne, la Grèce, l'Allemagne, l'Inde, le Japon ... la Mongolie intérieure...? :) 
    Les gens seraient-ils ici pire qu'ailleurs?
    Tout ça ne saute pas aux yeux
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour à vous deux et merci pour vos participations respectives sur cet espace.

    Chris, vous avez raison, mais les seules raisons invoquées n'auraient pas suffi à conduire la France vers ce destin qui est précisément le sien. Savez-vous que la Chine a commis les pires atrocités durant des siècles afin d'attirer à elle le pire karma imaginable pour de se rendre digne du Mal qui devrait déjà régner ici, chez nous, si son "agenda" avait pu être respecté? Savez-vous que dans leurs rivalités intestines entre familles puissantes les vainqueurs faisaient prisonniers les vaincus, isolaient les chefs de guerre, ébouillantaient les membres capturés de leur famille et les faisaient mijoter jusqu'à les réduire en bouillie hormis les os qui étaient jetés, et qu'ils faisaient finalement boire cette "soupe" auxdits chefs de guerre capturés? Les Chinois sont assurément les pires esprits déviants en termes d'horreurs et d'inhumanité, suivis de près par les Japonais... suivis de près par beaucoup d’autres!

    Non ce qui distingue la France est qu'elle a collectivement rejeté l'incarnation même de l'Absolu, venu en pleine conscience pour changer de cycle cosmique et restauré un définitif Âge d’Or pour tous en réformant les conditions de vie de l'Humanité pour le meilleur possible pour tous tel que l'ont annoncé toutes les religions du monde ou presque (quoi que nous pensions personnellement des religions, du moins ce qu’on en a fait). La France a été choisie, a été préparée, et s'était elle-même préparée pour ce moment du retour définitif de l'Absolu, ce depuis la Rome Antique, avec le Général romain Aetius, incarnation de l'Absolu lui-même. Ses allers et venues n'ont quasi plus cessé en France depuis lors. Mais à l’instant de son retour définitif, les Français ont préféré s'allier à l'Ennemi, faire le jeu de ses manipulations (les désinformations et quasi appels au meurtre contre le phénomène sectaire ayant été initié à ce moment précis et finalement autant qu'implicitement dirigé contre lui seul). Certaines sectes ont même été instaurées par l'Ennemi pour donner un exemple de ses propres perversions et encourager le peuple à rejeter tout ce qui ne fut pas officiellement avalisé par ses soins. Les Français ont préféré écouter le chant de la mort, se moquer, cracher sur la Lumière et faire le jeu des rats au pouvoir. La France fut donc destituée de son rang de "Fille ainée de l'Eglise"; « l'Eglise » étant le symbole chrétien français de la haute spiritualité. L'Œuvre de l'Absolu s'est donc faite furtive et il appartiendra à chacun de le reconnaître, ou non, ce qui, quant à l'essentiel, n'a aucune forme d'importance, n'étant pas là pour se faire honorer, mais faire ce qui doit être fait, tout simplement. Quant à la France, qu'elle assume ses choix, notamment ceux d'accepter au sein de son Gouvernement des ignominies comme les immondices à visages humains qui la gouvernent, et qui ne sont quasiment plus de nature humaine du tout. Que chacun fasse ses choix, et l'Absolu reconnaîtra les siens, dans ceux qui le reconnaîtront lui, mais aussi dans les autres, les autres au cœur pur et à l'esprit clair, ou souhaitant sincèrement qu'il en soit ainsi, même enferrés dans leurs illusions sans savoir que s'en sont.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Eléazar La vache! Ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère les p'tis chinois ...
      Je les savaient taquin,mais pas a ce point là...
      Merci pour ces explications de textes.
      Chris

      Supprimer
  4. Pourtant ce n'est qu'une infime minorité qui tire comme toujours les ficelles, le peuple (Français ou autre) a pieds et poings liés, le piège s'est déjà refermé et il est impossible de s'en extraire, s'exposer est suicidaire, comment pouvons-nous nous battre contre ces ennemis, comment mettre fin à tout ça dans ces conditions injustes ? Faut-il laisser faire et payer ce karma ? Laisser mourir la France et attendre sa nouvelle incarnation ? Quitter le pays c’est peut être bien, mais y’a-t-il un endroit sur terre exempt de karma ou qui sera épargné ? Et fuir n’est-il pas aussi fuir sa propre responsabilité. Ne devrions-nous pas nous attacher à corriger le tir plutôt que de s’échapper ? Nous sommes tous liés, Nous sommes le monde, pourquoi chercher à fuir alors que le combat est au quotient et en nous, peu importe ou que nous soyons. Si nous voulons changer le monde, n’est-ce pas l’occasion idéale que de profiter de cette énergie, vous nous prévenez à l’avance n’est-ce pas plutôt pour cela au fond ?

    Personnellement je ne crois plus en l'espérance ni à la croyance d'une résurrection, je ne crois plus à l'"event" ni à toute ces promesses de nouvel âge, de sauvetage ou d'illumination tout ceci m’est apparu illusoire car construit QUE pour un futur potentiel, ne change-t-on pas les choses dans le présent et dans l’action, plutôt que dans l’attente et l’espérance ?

    J'ose même croire que le karma peut ne pas se payer mais se transmuter. Je crois que c'est comme ça que les choses devraient évoluer maintenant. Payer le karma est peut être instructeur pour l'âme, mais doit surement être aussi très traumatisant, peut-être est-il temps de nos jours de ne plus attendre de payer son karma (avant d'avoir la sagesse de ne plus en générer) mais de se servir de cette force comme moteur et comme motivation à œuvrer pour le transmuter. L'instruction à l'âme de cet effort ne serait-elle pas équivalente voir plus bénéfique qu’un paiement ?

    Le problème c’est que personne ne sait vraiment comment faire. La flamme du changement est je crois déjà allumée, il faut juste la nourrir pour qu’elle devienne un brasier, mais où est l’essence ? Comment la répandre à tous ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment? En le voulant vraiment et sans rien attendre. En créant votre réalité, individuelle et collective. En vous souvenant de ce que l'Ennemi a tout fait pour vous faire oublier: vous êtes un créateur, ayant l'Esprit Créateur en vous.
      Il existe en effet un moyen d'échapper à tout cela. C'est que votre pensée concernant cette situation, telle que vous l'exprimez, se généralise (au moins à hauteur de 10% des concernés). Mettez en application vos propres questionnements et vos intuitions, elles sont excellentes et pleines de discernement, et il ne fait aucun doute que vous ne serez pas concerné par cette même situation si elle devait toucher les autres faute d'avoir cultiver en eux ce genre de discernement. Mais attention à la fausse compassion et à la compassion-faiblesse face à ceux qui ne se seraient pas forgé la chance que vous aurez su vous créer vous-même de par votre positionnement intérieur. On peut tenter d'éveiller les consciences, mais on ne peut les éveiller à leur place, ou alors elles vous engloutissent sans même que vous y prêtiez attention.

      Rien n'est fixé. Tout est à construire, et ce "nouvel âge" auquel vous ne croyez plus sera un âge où tous seront clairement cocréateurs du monde dans lequel ils vivront, et tous portés coresponsables de ses conditions de vie pour tous. Ce nouvel âge, au porte duquel nous nous trouvons à présent, n'y croyez surtout pas. Créez-le tel que vous y aspirez et alimentez-le de votre Amour-Force, désintéressé et sans faiblesse, autant que vous le pouvez. Vous n'aurez ainsi plus besoin d'y croire puisqu'il ne sera plus extérieur à vous. Tel est le but. Les forces et les stratégie sont déjà actives depuis des mois, visant la lente et déjà très actuelle défection de l'Ennemi dans ses fondements, même si de façon invisible encore car eux qui contrôlent toutes les voies de communication, ne viendront pas vous avouer la perte assurée de leur pouvoir sur le monde. Ils tirent encore leurs dernières forces des esprits stupides, aveugles, et apeurés, pour l'essentiel. Mais l'Ennemi est déjà en train de s'effondrer.

      L'Absolu instaurera cet âge. Il instaurera l'Apolytocratie à ce qui deviendra sous peu le "Royaume de Terremère-Gaïa". Mais c'est chacun de vos Frères et Soeurs en Humanité autant que vous-même à part entière qui en seront coresponsables, collectivement et individuellement, en pleine liberté de choix, mais placé sous la vigilance de son incarnation en tant que les représentants de la Lignée des Rois Sacrés, afin que l'ensemble ne dérive pas à nouveau vers ses vieilles perversions du passé, garantissant une pérennité des meilleures conditions de vie et d'évolution pour tous.

      Rêvez cet âge. Soyez audacieux dans ce rêve. Alimentez-le comme le ferait un enfant enthousiaste, car nulle réalité n'a jamais été créée que par les utopistes et les rêveurs. Cet âge ne sera en rien l'image que quiconque pourrait s'en faire. Alors autant en cultiver les valeurs en son propre coeur et laisser le plan Divin oeuvrer à son architecture. Le résultat sera plus beau que chacun aura pu en rêver. Ca c'est une promesse irrévocable.

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Je suis Michel. J'ai lu votre texte. Le peuple (dont je fais partie) suit comme il peut. Nous sommes des "gnous". Ce n'est pas que le peuple est (vraiment) faible mais pas "autant" que certains le pensent; Il attend une étincelle; il lui "faut" une étincelle. Une PETITE étincelle. Qui l'apportera? Vous? cordialement.

      Supprimer
    3. Bonjour Michel,

      Je suis d'accord avec vous, un facteur déclenchant sera nécessaire. Bien davantage que ça en réalité car même si le caractère passif du Français comme à peu près tous les autres citoyens du monde, était inexistant, il peut aujourd'hui difficilement faire réellement face à une vraie menace de la part du système qui détient les armes, les moyens, l'influence, l'autorité, et naturellement (le dénominateur commun à tout cela) l'argent. Je conçois donc effectivement que l'étincelle à même de mettre le feu au poudre des populations oppressées soit requise afin de leur faire entamer leur marche en avant. Pourtant, attendre un secours providentiel qui sortira chacun de sa misère pour lui accorder une vie facile n'est ni forcément la meilleure attitude, ni non plus ce qu'il y a à attendre de ce qui arrive. En effet, rien n'est possible (pas même à "Dieu" lui-même) sans le consentement actif des peuples (du moins pour ce qui les concerne en propre). Pour que le changement s'opère vraiment, chacun doit faire d'abord naître cette étincelle en lui, et pourquoi pas la montrer en exemple à ceux qui, autour de lui, en auraient besoin pour garder courage, sans imposer quelque idée à quiconque (car attention, cette flamme sera interprétée par la majorité comme un signe de dérive sectaire, comme d'habitude).

      Néanmoins, cette flamme allumée dans le cœur de la majorité d'entre des êtres de ce monde (ce qui est heureusement déjà le cas), la réponse à cette demande d'abord, puis à cet appel ensuite, peut se manifester concrètement, que ce soit par l'un ou l'autre de ceux qui travaillent en petite fourmis au rétablissement de l'équilibre sur Terre. Chacun sera co-créateur de cette réalité nouvelle, d'une manière ou d'une autre, par action ou par réaction, positive ou négative.

      Il faut être attentif à tout et à tous, mais sans rien attendre (et c'est bien là ne nœud du problème), du moins dans le cadre d'une position juste. Mais le coup d'envoi sera donné prochainement. Tout d'abord de façon extrêmement discrète, voire furtive, puis de façon de plus en plus évidente, jusqu'à ce qu'il devienne impossible de ne pas voir l'évolution de la situation, même en essayant très fort.

      Il faut bien comprendre que le destin de l'Humanité, mais aussi de chaque être sensible, est entre ses propres mains aujourd'hui. Le point de départ est toujours en soi, tout comme celui d'arrivée. Quant à moi, vous aurez déjà l'occasion de pouvoir faire le constat vous-même de l'implication qui est la mienne dans ce jeu. Ce sera alors à vous seul d'en tirer les conclusions qui vous sembleront adéquates, et de faire le choix en rapport de ce que vous verrez en moi à ce titre. Mais peu importe celui par lequel passe le destin, l'essentiel est que soit fait ce qui doit être fait.

      Supprimer
  5. Bonjour Eléazar,

    Vous parlez de la France comme d'un pays élu par Dieu.
    Mais qu'en est-il du karma impérialiste de la France dont vous n'évoquez pour ainsi dire jamais ? Comment l'Absolu pouvait-il élire la France au vu de son passé en matière d'exploitation de l'homme : traite, esclavage, colonisation, post colonisation avec la politique mise en place par l'entité Françafrique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à vous,

      Vous avez parfaitement raison d'évoquer cet aspect-là, entachant (karmiquement) la France de façon déterminante je suis tout-à fait d'accord avec vous. Cette "élection" est néanmoins très (très) antérieure aux (mé)faits que vous mentionnez. Une telle position "d'élue" n'aura pas échappé à la finesse sensitive des esprits corrupteurs les plus sombres qui se sont acharnés à faire de la France quelque chose de sale au fil des siècles. Difficile d'aller contre les efforts forcenés d'une puissance d'oppression et de destruction telle que l'a connu notre planète entière, d'autant que les esprits disons "Lumineux" se sont tous très vite fait éteindre! Cette politique colonialiste, peut-être moins rondement menée que celle de la Grande-Bretagne mais tout aussi nocive, aura en effet contribué à alourdir ce karma, bien qu'aujourd'hui partiellement effacé car les sanctions karmiques ne font guère évoluer quiconque hors des sentiers de la vengeance et du désir en rapport. L'éponge aurait pu être passée sur ce qu'il restait, mais une fois de plus le rejet de l'Absolu aura condamné les chances de la France de sortir victorieuse de ce combat sur elle-même. Après s'être gavée, elle devra passer par l'état de chrysalide avant de pouvoir renaître à une autre condition, ce qui implique de passer par l'état de la mort aux trois quarts de la chenille dévorante qu'elle fut et qu'elle est encore, pour qu'une poignée de ce qu'il restera de cette chenille puisse devenir, enfin, le papillon auquel nous attendons d'elle qu'elle s'éveille enfin.

      Supprimer
  6. Cher Eleazar
    pour ceux qui désirent rester en France,la sagesse serait elle de passer un maximum en mode "autonomie","survivalisme",ou la poignée de la chenille qui restera sera t'elle a meme de trouver des solutions mises en place pour la nouvelle terre mère
    satya

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Satya,

      Je serais tenté de dire qu'il n'y a pas de solution miracle, mais en revanche que toutes seront bonnes à partir du moment où elles seront issues d'un cœur pur et d'une âme noble et altruiste.

      Il ne faut pas vivre cette expérience dans la peur. Surtout pas, sinon autant partir quelles que soient les conditions en rapport. Il ne faudra pas non plus céder à celle, communicative, des autres qui vous entoureront, mais au contraire représenter pour eux un contrefort si toutefois ils l'acceptent, et profiter de l'enseignement de l'attitude d'autrui pour consolider la vôtre en tant que volonté ferme de suivre le plan de l'Absolu prévu pour vous (et accepter aussi que les autres puissent ne pas en vouloir et qu'ils s'opposent les conséquences de leurs choix).

      En entretenant un climat de confiance, de non-peur (encore davantage que de courage), et surtout de joie, quoi qu'il arrive, vous passerez au travers de l'épreuve comme au travers d'un mur de brouillard, si épais soit-il il ne vous fera aucun mal. Demandez à être suprêmement inspirée, éclairée, guidée, et protégée, et soyez absolument certaine de l'être et tout vous sera donné en rapport.

      Ceci dit gardez à l'esprit que tout est possible et que les choses se passeront peut-être bien. Nul ne peut le dire. Le karma s'écoulera envers et contre tout, mais son énergie étant auto-consciente, sera également adaptative. Tout se passera donc en fonction de la disposition de chacun, plus individuellement que collectivement. Le karma aveugle et manipulé qui frappe quoi qu'il arrive a, lui, définitivement disparu.

      Supprimer
  7. Quid du double plantaire dans tout cela ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La même chose que d'habitude... La France rassemble simplement une population ayant sous leurs pieds un double connexe avec celui de leurs concitoyens dans une certaine frange de similitude caractérisant karmique le "Français" en tant que tel. Tout ce qui procède de l'écoulement karmique est lié de près ou de loin au double (y compris le "bon" karma; quoique cette appellation soit quelque peu obsolète aujourd'hui). Le potentiel d'acceptation de ce karma est recélé dans le double, qu'il soit individuel ou collectif (il existe bien un double collectif de l'ensemble des citoyens français, ce qui est bien évidemment pareil pour les autres pays, les autres continents, la Terre elle-même etc.). Par défaut l'acceptation du karma est toujours sur "ON", mais on peut le faire passer sur "OFF". Il n'y a pas de marche à suivre. Ce n'est simplement pas impossible...

      Supprimer
    2. Qu'en est-il de sa transmutation, du double plantaire ? La période sans karma a-t-il fait l'effet d'un mini Rinik pour tous, êtres humains et toutes les consciences peuplant notre mère Gaïa ? La situation ayant connue des changements majeurs, une version 4 du Rinik est-elle prévue pour illuminer le double, dont le potentiel involutif a dû augmenter avec la réactivation du karma ?

      Supprimer
    3. Si le double sous-plantaire est le fruit du karma puisqu'il est de nature karmique, il n'en est pas moins source de karma lui-même par influence de sa nocivité sur les instincts et les mémoires de l'Homme. C'est donc un cercle vicieux. La période sans karma a été une période où rien de karmiquement néfaste (du moins pas grand chose) n'a pu voir le jour, sans plus. On peut dire malgré que l'absence de karma en aura nettoyé les structures du double sous-plantaire en effet, en quelque sorte, mais même si cette période avait créé un nettoyage exemplaire des dents de tout le monde, il n'en faudrait pas moins aujourd'hui continuer à se les brosser, tout simplement parce que vous n'avez pas arrêté pour autant de boire et manger. Idem pour le karma: vous n'avez pas pour autant arrêter d'éprouver des sentiments, des émotions, de penser, de parler, de vouloir et d'avoir envie, de culpabiliser, etc. Le karma est un phénomène naturel principiel. Son allègement permet de le rendre gérable, pas de l'annihiler.

      Une version 4 du RiNIK ne sera pas nécessaire car autant l'arrêt de l'influence karmique que sa reprise sont dus aux mêmes agents, eux-mêmes actuellement co-responsables de l'action entreprise sur le double par la mise à exécution du RiNIK. La dernière mise à jour avait eu lieu car il y avait eu une modification systémique et procédurale dans son exécution. Tant qu'une nouvelle modification de ce genre n'aura pas lieu (et il n'y a pas de raison a priori qu'il y en ait prochainement), il sera inutile de faire une nouvelle version.

      D'autre part et pour en finir, il n'y a pas eu accroissement du potentiel involutif avec la réactivation du karma. Le karma tel que détourné par les "hiérarchies obscures" appelons ça comme cela, était une perversion en soi, d'où son potentiel involutif. Le karma ayant été récupéré et replacé dans sa vibration juste véritablement naturelle, il n'a plus non plus ce potentiel involutif puisque retourné à son cadre primitif déterminé par l'ordre des choses, la providence, le plan Divin, appelez cela comme le voulez. Pour faire simple et imagé disons que le karma de nature "démoniaque" a été transmuté et "divinisé". Il n'est donc plus involutif, mais désormais et concrètement EVOLUTIF.

      Supprimer
    4. J'ai un peu de mal à comprendre le concept de karma évolutif. Que cela implique-t-il ? Se paye-t-il désormais sans passer par la case culpabilité ? Tout ce qui est lié au karma (double plantaire, 666, etc.) a-t-il été transmuté ?

      Supprimer
    5. Il faut comprendre que le karma est un phénomène naturel et inévitable d'interaction (action -> réaction). Le détournement de ce karma, en fait l'appropriation de son énergie identitaire par des consciences qui ont malheureusement reçu de manière légitime le pouvoir de le gérer (permettez-moi de faire court en évitant des faits "historiques" et les logiques qui y ont présidé car on pourrait en écrire des livres entiers) l'aura détourné de sa vocation naturelle pour en faire un outil de domination sur les âmes. Le fait d'avoir repris le contrôle de cette énergie karmique en y glissant une conscience, elle-même aspect de l'Absolu dont il devient l'identité et l'attribut, ce en lieu et place des douze consciences chargées de le gérer et qui l'auront détourné en s'instaurant "Seigneurs du Karma" ou "Maîtres de la Sagesse" tout en s'organisant en véritable mafia, aura non seulement permis de rétablir la justesse de la "frappe" karmique, mais aura en outre aiguillé l'expression du karma vers une modélisation permettant aux âmes de COMPRENDRE par l'expérience où se trouvent les voies de la perdition par rapport à celles de l'ennoblissement.

      Disons que le karma ne se paie plus (comme une dette avec intérêts progressifs), mais qu'il se vit de façon mesurée de manière à susciter l'ouverture de conscience vers le chemin d'une réduction du principe de souffrance et d'une plus grande justesse comportementale, comme à susciter aussi le désir de s'approcher toujours davantage d'une logique d'épuration de conscience ayant pour but final la pleine expression de la nature expressément Divine de l'âme.

      Quant aux attributs du karma perverti comme effectivement le symbole du 666 et autres, ils ont bel et bien été transmutés dans leur influence toxique sur les consciences. Invoquer le 666, tout comme invoquer Satan par exemple, c'est aujourd'hui un coup d'épée dans l'eau, et ça le restera désormais éternellement, ici comme partout ailleurs.

      Supprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci