mercredi 20 novembre 2013

Guerre de l'Internet et chasse globale à mort de l'information pertinente

Comme certains d'entre vous ont pu le constater, les sites de l'Archimagistère et de l'Académie sont inaccessible depuis presque une semaine maintenant. Nous sommes pourtant sur un serveur dédié doté de 40 gigaoctets de mémoire vive afin de permettre de faire face à tout le trafic susceptible d'être reçu par ces deux sites, et même doté d'une protection contre les attaques de force brute, les attaques DDOS consistant à envoyer vers un site donné des milliers de requêtes simultanées afin de faire lâcher de serveur.

Le fait est que pour une fois, ce ne sont pas nos sites Internet qui sont visés, mais l'hébergeur lui-même, nombre d'entre ceux qui tentent plus ou moins correctement, malgré les lois les obligeants à une attitude contraire, d'entretenir quelques valeurs éthiques, sont les cibles de cette opération. Ainsi d'autres sites sont atteints ces derniers temps, généralement ceux qui véhiculent ou tentent sincèrement de véhiculer un message positif et ouvert, et dont les auteurs sont réellement motivés par une volonté libératrice pour tous.


La priorité du système encore en place va dans le sens d'un empêchement désespéré de permettre aux gens de prendre conscience que dans ce même élan, ils ne sont les seuls à penser ainsi, mais des millions, des centaines de millions. Il convient donc de saboter la seule source d'information encore libre de ce monde, bien que largement corrompue par des intrusions des agents de ce système, mettant en ligne ignominies, contre-vérités, délires débilitants tendant à faire croire que la mièvrerie mise en place est l'image même de tout ce qui échappe aux canons du système officiels, ou se comportement simplement en trolls afin de susciter le désintérêt des gens pour certains site jugés dangereux ou simplement subversifs.

Une guerre vient donc d'être lancée contre les îlots lumineux émergeant à la surface de la masse sombre de l'Internet, et comme les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles paraissent l'être, ce sont les psychistes à la solde de ce même système qui sont priés, aux côtés d'informaticiens de talent, de formaliser une énergie psychique qui, au physique, aura la forme d'une routine, d'une instruction anarchique dans le serveur comme on y déclencherait un cancer s'il s'agissait d'une organisme biologique, ou bien encore d'un virus, et qui, au subtil, sur les plans éthérique et/ou astral, ressemblent à des créatures de toute nature cherchant frénétiquement l'élément à détruire ou contaminer, en fonction de la hauteur vibratoire de la cible recherchée.

C'est précisément ce dont nous avons été victimes récemment par l'intermédiaire de la société mettant notre serveur à disposition, parmi d'autres donc comme nous le disions plus haut. Nos propres psychistes ont donc identifié la source du problème et l'ont éradiqué en se prémunissant du risque de le voir réapparaître ultérieurement (du moins ce problème précisément). Maintenant reste à nos informaticiens à analyser le comportement du serveur dans son plantage permanent, et identifier la nature exacte des dégâts causés par l'énergie fluidique intelligente qui s'y sera introduite, ce sur quoi ils planchent actuellement depuis deux jours. Une fuite mémoire de 10 Go par tranche de 10 minutes a été détectée, assurant le plantage du serveur en 15 ou 20 minutes au maximum, alors qu'un tel plantage, à l'occasion de fuites considérées comme sévères, n'a généralement lieu qu'au bout de 15 jours (c'est du moins le rapport qu'on nous en a fait).

Ca n'aura été ni la première fois, et de très loin, ni ce ne sera la dernière, qu'on tentera par tous les moyens de nous faire taire. Les "sympathisants" inconnus de l'Archimagistère comme de l'Académie (inconnus car il n'existe volontairement et pour personne de statut "officiel" de sympathisants) savent combien nous avons déjà dû subir d'assauts de ce genre; ce journal ne risquant pas grand chose quant à lui puisqu'il est aussi fantaisistes que donc, peu sérieux. Tout le monde sais que ce qui y est écrit n'est que délires d'esprits faibles... permettant néanmoins, et c'est le but, de faire passer le message. D'ailleurs ceux qui le lisent et y trouvent un intérêt sont également des esprits faible, toutes nos excuses... et bienvenue au club!

Quoi qu'il en soit tous les efforts sont déployés et à temps plein afin de résoudre le problème de façon définitive, ce qui ne devrait pas prendre plus de deux ou trois jours à présent, au maximum (selon les prévisions actuelles du moins, restons prudent). Et pour terminer sur une note aussi subversive qu'ironique elle aussi, tant que nous y sommes, clamons tous en coeur du côté de la rédaction: "Notre peuple vaincra!" (nous parlons bien sûr du peuple de ce monde magnifique qu'est notre planète bleue, enfin débarrassée des psychopathes au pouvoir qui l'ont gangrenée jusqu'à ce jour, et qui se raccrochent à présent à ce qu'ils peuvent pour ne pas mourir, leur limant les griffes au passage, jour après jour, avant la chute dans le tombeau qu'ils auront initialement creusé pour nous, en tant qu'épilogue et magistral coup du sort terminant l'histoire... du monde d'Avant).

Nous leur souhaitons sincèrement une joyeuse fin du monde, le leur, eux qui l'auront tant prophétisé à tous!

6 commentaires:

  1. De tout coeur avec vous Eléazar et tout l'Archimagistère.

    RépondreSupprimer
  2. "Il y a dans le coeur de l'homme beaucoup de projets, mais au final c'est le plan de l'éternel qui s'accomplit" ...

    RépondreSupprimer
  3. S'acharner à ce point ne relève plus de l'intelligence mais de la folie pure... L'Ombre devient sa propre caricature... C'est sûrement ça, au final, le plus triste à retenir de toute cette histoire.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, l'ombre devient grotesque de vouloir se rebellé à l'évolution du monde, il agonise, mais je le comprend de vouloir se sauvé. Il n'a plus sa place ici et le monde doit avancer. Tous nous devons évoluer et nous reconstruire, c'est fatal. Notre peuple vaincra pour le bien de tous. Quant au serveur internet j'espère juste qu'ils ne trouvent pas d'autre tromperies pour pour vous détruire, soyez vigilant. Mielle

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour à toute et à tous,

    Le réseau internet reste aujourd'hui le seul outil de communication que nos chères instances dirigeantes n'ont pas les moyens techniques de contrôler dans son intégralité.
    Nous avons vu en France les différentes offensives gouvernementales dans le but de mettre en place d'une censure du Net au travers des lois Hadopi, Loppsi, Loppsi 2
    ....etc. Toutes ces atteintes aux libertés fondamentales ainsi qu'à l'architecture de l'Internet libre et ouvert ne sont heureusement pas suffisamment efficientes pour museler totalement ceux qui luttent activement contre la dictature mondiale orchestrée par une poignée d'individus qui n'hésitent pas une seconde à adopter le principe de "La fin justifie les moyens".
    Je ne doute pas un instant que vous parviendrez à contrecarrer les attaques dont vous faîtes l'objet et espère pouvoir concrètement apporter ma modeste contribution aux changements qui devront survenir dans un futur proche .

    PS : Avez-vous déjà entendu parler de la pyramide de lumière et de son concepteur Jérôme Boujon ?

    Au plaisir de vous lire

    Faelivrin

    RépondreSupprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci