samedi 17 août 2013

A quoi sert encore l'Armée?

"Celui qui est capable de marcher au pas derrière une musique
n'a pas besoin d'un cerveau, une moelle épinière lui suffit
."
Albert Einstein, 1879-1955
Voilà une question ouverte qui a le mérite d'être posée par les temps qui courent. Nous avons eu encore très récemment maille à partir avec des alliances militaires internationales visant une tentative de remontée des fonds océaniques dans le Pacifique par manipulation de l’activité sismique, mettant en réseau des manœuvres militaires donc, essentiellement américaines (c'est normal ils sont toujours dans les mauvais coups), et françaises (c'est normal, ce qui sert de Président de la République à ce pauvre pays a été mis en place par les Etats-Unis. Nous rappelons à toutes fins utiles que les résultats des votes électoraux présidentiels sont transmis aux Etats-Unis et dépouillés par une société de communication privée dans l'Etat du Delaware - Level 3 Communication, et dont l'invérifiable résultat et ensuite transmis par leurs soins à Paris au Ministère de l'Intérieur pour exécution de l'investiture en rapport - Cf notre article du 20 mai 2012).


Les moyens qui étaient envisagés à l'effet de cette manipulation de l'activité sismique était d'une part l'introduction d'un missile sol-sol dans un cratère en semi-sommeil à partir d'un silo décelé dans le désert de l'Arizona, et d'autre part l'activité satellitaire sur base d'un rayonnement proche des micro-ondes destiné à déstabiliser le plancher océanique, à partir d'un matériel embarqué dans un satellite initialement (du moins officiellement) destiné à la surveillance de l'activité sismique, en tant qu'élément d'un projet secret initialement baptisé "Demeter Project".

Les unités opérationnelles encore valides permettant d'exécuter les ordres chaotiques et pervers des psychopathes cliniques constituant le Club des 300 (les trois cents plus puissantes familles de la planète) qui contrôle les banques centrales qui contrôle les Gouvernements, ce sont les unités militaires dont les Généraux sont les valets et exécuteurs des basses œuvres, conduisant les militaires à croire qu'ils défendent leur pays (la main sur le cœur et pour l'honneur du drapeau), alors qu'ils ne sont qu'en fait, bien évidemment en toute ignorance de cause, que les membres d'une milice privée internationale servant les intérêts privés de dangers publics rendus multimilliardaires de par leur droit à imprimer des billets de banque sur le dos de la dette planétaire.

Outre le fait qu'il nous ait été utile d'intervenir d'urgence, une fois de plus, sur ce point précis ayant ses ramifications un peu partout dans le cadre d'une coopération internationale totalement non-officielle, on peut se demander à quoi sert encore vraiment l'Armée. A défendre un pays? Contre qui? De méchants envahisseurs? Dans le cadre de la frénésie hégémonique du Gouvernement des Etats-Unis qui considère la planète comme sa propriété personnelle pleine et entière et qui corrompt les nations depuis des décennies (Cf. vidéo Dailymotion "John Perkins : confessions d'un corrupteur de nations"), quoique les gens qui font gouverner les gouvernements n'aient ni origine ni patrie hormis là où est le pouvoir et l'argent, dans cette quête au pouvoir absolu il n'y a d'actions militaires depuis le tout début du XXè siècle -ce qui inclut donc les deux guerres mondiales, que celles qui sont organisées pour le profit des parties en jeu, sur le dos de ceux qui y meurent pour défendre un pays qui n'est menacé par que la perte de l'enrichissement de ses plus grosses fortunes. Un pays considéré comme ennemi sera soit corrompu par l'achat de son dirigeant ou de sa classe politique, soit il sera défait en faisant passer à tort ou à raison son leader opposant pour un ennemi de la liberté de tous et pour un violeur -la fable des soit-disant viols fait toujours grandement recette du à sa capacité à émouvoir les foules, au comble de la tristesse et de l'ironie macabre (notre ami Mouammar Kadhafi en fut l'ultime victime).

Les actions militaires sont souvent majoritairement tournées vers la population de leurs propres pays (comme dans le cas des expériences de psychotronique menées par l'Armée française dans les années 80-90 -nous ne disposons pas d'information quant à ce qu'il en est aujourd'hui, en secret naturellement, à partir des sous-sols de l'Arsenal de Lyon, engendrant le mythe des villages français dits "maudits", rassemblant pour certains 90% de cancéreux au sein de la population de l'un d'eux, ou de cas de folie avérée dans celle d'un autre... Voilà comment se manifeste "l'honneur" du drapeau). Lorsque la Police ne parvient plus à juguler le débordement de la foule mécontente on lui envoie en effet l'Armée. Alors à quoi l'Armée sert-elle en dernier recours? A nous protéger d'une hypothétique attaque extraterrestre? Les Etats-Unis travaillent d’arrache-pied à nous servir ce scénario-là (superproductions hollywoodiennes psychologiquement préparatoires à l'appui) pour légitimer un état de loi martiale planétaire puisque l'Armée américaine estime avoir un droit légitime de s'imposer n'importe où, tout comme n'importe quel agent du FBI a en principe autorité dans n'importe quel pays, du moins assurément en Europe, et peut sans que quiconque lui en conteste le droit, venir défoncer votre porte avec quelques collègues et vous embarquer sans laisser la moindre trace de vous et vous torturer sous prétexte d'activités éventuellement "terroristes", leur création préférée... Le saviez-vous? Nous savons pertinemment qu'une entente entre population(s) extraterrestre(s) et le gouvernement américain est mise en place depuis peu après la constitution dans cette optique du Groupe Majestic 12 en 1947, à la demande du Président américain Harry Truman. Ce n'est pas contre ces extraterrestres que nous ferons la guerre, de quelque pays que nous soyons, si ce n'est contre un leurre comme tous les autres leurres (celui d'Al Qaïda par exemple, créé de toute pièce par la CIA dont Oussama Ben Laden était un agent, et ami intime de la famille nazi Bush, avant d'être tué deux fois par l'Armée américaine).

Alors à quoi sert l'Armée? Eh bien, en fait... à rien.
C'est une force de pression et de soumission au bénéfice des plus puissants dégénérés de ce monde qui en ont pris le pouvoir total de façon absolument furtive, se glissant là où les scrupules de l'humanité digne de ce nom l'auront toujours stoppée, et là où eux en ont profiter pour aller infiniment trop loin; beaucoup trop loin pour qu'il leur soit encore consenti quelque forme de légitimité quant à leur droit à prétendre détenir celui de se maintenir au sein de l'incarnation! Les Lois de la Vie régissant ce droit seront sans complaisances appliquées à leur encontre pour haute-trahison envers la dignité, la liberté, et la vie humaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci