samedi 22 juin 2013

Avoir raison ou avoir tort, that's the question !

La Vérité Sortant du Puits
(Edouard Debat-Ponsan)

Il nous arrive de recevoir du courrier. D'une manière générale, quel que soit le médium choisi, beaucoup de courrier. Il y en a pour tous les goûts, des plus farfelus (je suis possédé par le diable, qu'est-ce que je dois faire?) au plus sérieux, en passant par tout le nuancier de ce que peut exprimer la pensée humaine, et Dieu sait qu'il est vaste.

Nous en avons reçu un il y a quelques temps qui, à notre avis, à mériter sa place dans ces colonnes car, outre l'intérêt de la question en elle-même dont chacun sera juge, elle reprend des sujets qui ont été abordés d'une manière ou d'une autre entre archimagie.com et le site actuel, permettant d'y refaire référence, mais aussi et surtout concernant le fondement même de ce qu'on dit être "la vérité", base selon laquelle nous sommes tout de même mus (libre à vous de vous inclure dans le "nous" précité).

Voici copie (anonyme bien sûr) de la lettre reçue, reproduite in extenso, suivie de la réponse adressée à son auteur. Il ne nous semble pas utile d'ajouter d'autres commentaires, si ce n'est que la réponse en question a été révisée et que des corrections stylistiques ont pu y être appliquée, néanmoins dans son strict respect sémantique.


 
Bonjour ,

Je suis un lecteur zélé de l'ebook d'Eleazar (Archimagie) de 2006, ayant toujours été satisfait de votre service/ réponses "d'aide spirituelle" par le passé, profondément sincère dans sa démarche, méditant, pratiquant, sachant autant que faire se peut ne pas être dupe du parasitage mental et de son pouvoir d' illusion.

Cela étant dit, ayant ma personnalité propre, mes expériences et mes visions personnelles (transpersonnelles), je privilégie cette Connaissance intuitive et "mes" révélations plutôt que celles d'un autre.

Ma 1ère question était de savoir, s'il était du domaine de l'envisageable que ELEAZAR, malgré l'étendue de ses Connaissances et de sa Supériorité, puisse se tromper, dans le sens donner des informations ou des avis et interprétations erronés sur les choses, les événements, les personnes?

Répondre par l'affirmatif serait plutôt assez sain, mais je n'en suis pas certain, raison de mon interrogation.

Personnellement, j'ai pu vérifier deux informations, sans contestations possibles aucunes:

- la 1ère (de source proche) concerne l'artiste de Music Hall David Copperfield, celui-ci n'a JAMAIS POSSEDE ou USE du moindre don mystique ou parapsychique pour ses shows. En revanche, certains de ses fameux tours EXTRAORDINAIRES lui ont coûté (encore de source sûre) des sommes réellement faramineuses, à faire tourner la tête!

- La Deuxième concerne l'ami (?) assumé de Eleazar, l'ex-colonel Mouammar Kadhafi, considéré comme ayant été un chef d'état respectable. Or, j'ai aussi pu authentifier, que les VIOLS, Séquestrations de jeunes filles (collégiennes) vierges, et de jeunes garçons, non par dizaines, mais BIEN par centaines, du temps de sa splendeur étaient L'EXACTE VERITE, hélas, sans que le doute ne soit permis...

Comment, dans ces conditions tenir des propos condescendants vis-à-vis d'un tel tortionnaire, le mot étant faible? Cela est terrible.. Car je n'ai pas de réponse à cela! Cela décrédibilise forcément tout discours...

Vous remerciant de votre éclairage, si vous le pouvez.

 La réponse :

Bonjour à vous,


Pour commencer, il serait intéressant de définir ce que vous entendez pas "se tromper". Si c'est avoir un angle de vue différent du vôtre, alors oui je me trompe en quasi permanence (Cf. l'histoire de Kadhafi). S'il s'agit d'avoir tort, pourquoi pas, mais sur base de quelle référence absolue puisqu'il n'y en existe pas... Le sujet devient épineux n'est-ce pas?

Au cours de toutes ces années, je me suis aperçu de la voracité des gens pour l'illusion, malgré ce qu'ils peuvent éventuellement en dire, notamment l'illusion de pourchasser l'illusion. Ca va chercher très profondément dans les couches de l'inconscient et c'est, il est vrai, pour leur décharge, extrêmement difficile à déraciner quand on n'a pas fait le travail en rapport sur le long terme. Toujours est-il que s'il en est qui ne souhaitent pas forcément y investir tant d'efforts tout en prétendant vouloir partir en quête de la vérité, la vraie, c'est aussi parce qu'ils aiment tout particulièrement que les gens avouent se tromper lamentablement; justifiant le fait de se tromper sciemment eux-mêmes quelque part, pour le bénéfice à en retirer, plaidant alors son droit à l'erreur. La psychologie humaine est ainsi faite et extrêmement rares sont ceux qui acceptent l'idée d'aller au delà de ce jeu de dupe inconscient. La vérité, c'est comme la liberté. Tout le monde la revendique, mais rarissimes sont ceux qui acceptent de l'affronter en lieu et place de l'illusion de le faire, simplement parce que c'est agréablement déresponsabilisant, contrairement à la vérité elle-même qui dérange plus qu'elle n'arrange, contrairement à la liberté qui implique que nul ne viendra prendre quiconque en relais pour assumer les responsabilités de ses choix propres et de leurs conséquences.

C'est en cela que je dis toujours que croire est une forme niée de l'ignorance, et qu'à tout égard il vaut mieux savoir. Mais dire que l'on sait peut paraître présomptueux puisqu'il est de bon ton, en société, de ne jamais rien savoir, mais de toujours croire en ce qui nous fait plaisir, nous permettant de fuir la vérité au besoin tout en prétextant le contraire.

Ca aussi c'est une observation aiguisée sur le long terme, et non une croyance de ma part. Il est également assez curieux de constater le nombre de gens qui viennent littéralement me demander d'avouer quasi publiquement que je me trompe. Ne leur suffit-il pas de croire que j'ai tort? Malheureusement certaines choses que je dis résonnent parfois en eux et il ne leur plairait pas non plus d'avouer que je puisse avoir tort sur ces points précis si je prétends TOUJOURS savoir de quoi je parle. [Sans me prendre pour quelqu'un d'omniscient, ce qui, dans un corps physique relève de l'utopie la plus absolue ne serait-ce que sur la base du fait que la vérité absolue n'existe pas en tant que connaissance absolument, il est aussi vrai que jamais je me contente d'exposer ce en quoi je crois, mais ce que je sais pour en avoir vécu si possible plusieurs facettes différentes, laissant une évidence autre interprétation possible des faits vécus, mais néanmoins incontestables selon l'angle sous lequel je les expose, pourtant sans revendiquer avoir absolument raison, me faisant simplement le témoin impartial et détaché de certaines évidences ; ajout postérieur à la réponse adressée à l'auteur de la question, pour les besoins de la présente publication; NdR]

Cette question est donc profondément psychologique encore une fois et renvoie davantage à celui qui m'interroge qu'à la véracité de ce que je dis.

Je n'ai JAMAIS cherché à être cru ni à rallier les gens. Ce que les gens pensent ne regarde qu'eux et ce qu'ils pensent de moi m'indiffère à un point réellement difficile à imaginer. Je ne parle exclusivement que pour ceux qui y trouvent avantage lorsque c'est le cas et durant le temps que ça l'est, sans rien leur demander, mais non plus et surtout sans compromis confortable concernant leur propre système de croyance.

Maintenant pour embrayer sur la question Copperfield qui a un temps défrayer la chronique lorsque je l'ai déclaré psychiste, ce qu'il est effectivement (je persiste et signe), réfléchissez un instant. En tant que professionnel de la prestidigitation, il se comporte en professionnel avec du matériel professionnel! Est-ce que cela l'empêche d'être magicien psychique, ou talentueux au piano? Je ne sais pas s'il joue du piano, mais au-delà de toute sa mise en scène à grand renfort de budget et de matériel, les résultats qu'il obtient généralement ne le sont pas sur base de son matériel ni de son budget mais de ses ressources propres (et personne ne peut le démentir officiellement puisque travailler même au sein de son équipe ne signifie pas de comprendre ses tours et comment ils fonctionnent. Donc encore une fois, personne en réalité ne sait rien mais tout le monde y va bon train quant à ce qu'il estime être vrai en requérant d'autrui qu'il avoue se tromper lorsque la thèse évoquée ne rejoint pas le prêt-à penser général).

Croyez-vous qu'il ait réellement intérêt à passer pour un psychurge? Certainement pas, car il sait pertinemment dans quel monde il vit, bien mieux que vous, sachant aussi que s'il est identifié comme tel, les pouvoirs en exercice dans ce monde le récupéreront vite fait de façon à soutirer ses talents à leurs bénéfices. C'est la raison pour laquelle il a lui-même financé les vidéos du net soit-disant apportant la preuve qu'il y a trucage (ce qui impliquerait l'idée que d'autres aient pensé qu'il pourrait ne pas y en avoir). En l'occurrence c'est lui qui les a discrètement fait produire de façon à éviter que l'idée ne soit émise. D'ailleurs Criss Angel aujourd'hui est exactement dans la même veine mais en plus audacieux puisqu'il n'agit qu'en extérieur... quasiment sans matériel. Il fait là une vraie provocation. Mais il a lui aussi financé ses propres vidéos anonymes de démenti (la marche sur l'eau dans une piscine publique). Quant à Copperfield, pour en revenir à lui, la thèse officielle sensée expliquer le trucage du numéro mettant en scène sa faculté de pouvoir voler (avec une fille dans les bras) est démenti par une beaucoup plus ancienne mise en scène où son comportement apporte la preuve irréfutable de l'impossibilité mathématique de l'explication fournie dans cette vidéo (et oui, on ne pense jamais à tout).

J'ai regretté d'avoir lancé cette idée qu'il ait été psychiste. Quelques années après avoir publié cette page sur le net, qui ne figurent d'ailleurs plus sur le site archimagistere.com aujourd'hui, Copperfield a été accusé de viol et incarcéré sous haute surveillance (pourquoi sous haute surveillance d'ailleurs?). Ce viol, comme beaucoup d'autres prétendus, n'a jamais été commis. Mais ceux qui ont monté l'opération ont espéré qu'il s'évaderait afin d'attester de sa capacité psychurgique, ce qui aurait donné une chasse à l'homme jusqu'à ce qu'ils le récupèrent de nouveau et qu'il disparaisse définitivement de la circulation, ou alors qu'il ne soit qu'un saltimbanque parmi d'autres, voire qu'il refuse d'utiliser ses dons pour s'évader, et qu'il pourrisse alors en prison en lui faisant mettre la pression au cas où. L'issue fut différente, à grand renfort de millions de dollars et de force conviction sur base d'une argumentation laissant fortement le doute à quiconque serait-elle plaidée, mettant, me semble-t-il, fin à sa carrière (la fille l'ayant accusé a abandonné les charges contre lui). Je ne veux pas dire par là que je suis en partie responsable de cette accusation portée contre lui, quoique je n'en sache rien. Je ne l'espère pas en tout cas. Ce que je veux dire est qu'il a toujours eu grandement intérêt à ne jamais passer pour un psychiste, se contentant de faire illusion... Imaginez qu'il se soit présenté sur scène sans une once de matériel. Imaginez la réaction de tout ceux qui l'entouraient, des responsables des salles louées, du personnel de sécurité... Ca aurait été de folie et du suicide. Mieux aurait-il valu pour lui dans ce cas ne pas faire "showman" mais se déclarer être le messie comme tout le monde (Saï Baba par exemple). Il n'est même pas mentalement raisonnable d'envisager qu'il ait pu se comporter ainsi en venant à ses spectacles les mains dans les poches, même en tant que le plus puissant magicien psychiste du monde! N'oublions pas que, tant sur la scène que dans la vie, la survie ne tient souvent qu'en sa propre capacité à faire illusion, on y revient éternellement. Vous voyez, le lieu exact de la frontière séparant la raison de la déraison est très inattendue en réalité.

Quant à Mouammar Kadhafi, si je le dis mon ami, forçant mon admiration, ce n'est pas sans raison. Je me base également sur des faits pour attester son absolue probité, et il y en a tant d'autres qui sont salis, voire lynchés sur la place médiatique, avec incitation publique à la haine et à la connerie la plus immonde, sous prétexte qu'ils ne respectent pas l'establishment de l'immondice du système qui mène 4 milliards et demi d'êtres humains par le bout du nez en les gavant de l'idée infecte qu'ils sont libres alors que chacun est pieds et poings liés à sa manière. Alors le concernant, et quelles que soient vos sources sures, et à moins que vous ayez vous-mêmes participer à ses orgies, laissez-moi attester devant vous que vous ne faites là, aussi, que croire en un avis qui est certainement motivé par un autre avis et que globalement, le goût pour le sensationnalisme de l'un ou de l'autre dans la chaîne des gens qui racontent ce que d'autres leur ont raconté sur base du même type de sources, aura fait vibré l'un ou l'autre des protagonistes de cette chaîne afin de le faire attester sur la vie de sa mère qu'il sait de source sûres que...! Evidemment, pour obtenir la bienveillante et grisante attention de son auditoire, il faut rester crédible, donc enfoncer les portes ouvertes et témoigner le respect qui leur est du aux saintes paroles sacrées de la Télé qui est, ne l'oublions pas "la rétine de l'oeil de l'Esprit" ("Vidéodrome"; David Cronenberg, 1983). Il est assez curieux que tout le monde tente de réfuter l'avis de tout le monde lorsqu'il émet un avis sensé basé sur l'expérience du vécu, mais que les médias recueillent encore le consensus universel de la vérité absolue sans qu'il leur soit jamais demandé d'apporter de preuves! Comme quoi, les gens ont été bien éduqués pour croire ce qu'on leur demande de croire, et de suspecter ce qu'on leur demander de suspecter... sans en avoir l'air bien évidemment.

Pardonnez-moi si je m'emporte un peu, mais que feriez-vous vous-même face au fait que l'une des personnes les plus formidables que vous ayez connues soient accablée de toutes les salissures dont la nature humaine soit capable, colportée à l'origine par ceux qui, eux, se comportent réellement ainsi?! Quoi qu'il en coûte, je défendrai toujours l'honneur des gens honorables, qui plus est lorsqu'ils sont mes amis, ou le furent du temps de leur vivant, avant qu'on les assassine au vu de leurs trop grands bienfaits.

Maintenant, je vous invite à créer vous-même votre propre vérité. De toute façon ce en quoi vous croyez ne changera pas la réalité des choses et peut-être que changer ou non d'avis n'aura aucune influence sur ce que vous êtes. Suivez simplement votre chemin en sachant, je vous le certifie, que vous ignorez absolument dans quel monde vous vivez et ce qu'il s'y passe en réalité.

Avoir tort ou raison n'a aucune importance. Faites simplement le choix de ce que vous voulez qui soit vrai ou faux, et il le sera pour vous, à moins bien sûr de faire le choix de renoncer à ce que vous vous que soit la vérité et de partir en quête ce qui est réellement JUSTE. La vérité absolue n'existe pas pour une raison bien simple: la vérité n'est pas ce qu'elle est parce qu'elle l'est, mais parce qu'on la choisit ainsi. Il existe autant de vérités que d'individus pour la créer, sur fond de ce qui EST, mais ça c'est déjà une autre histoire.

Il y a des gens que la planète entière porte aux nus et qui sont au delà de la plus obscure racaille que l'esprit humain puisse parvenir à concevoir, et l'inverse est également vrai. Est-ce que maintenir la croyance populaire vers une déification du mensonge ou lever le voile sur la véritable nature des faits donnera à manger à ceux qui meurent de faim? Je n'en suis pas sûr. Ce monde doit être changé mais il doit l'être en suivant l'ordre des priorités, et ce que pensent les gens, quelque que soit le respect à leur rendre, n'a rien de prioritaire en soi. L'opinion planétaire sur bien des choses changera lorsque une force se sera suffisamment déployée pour changer ce monde envers et contre la croyance populaire en ce qu'il est sensé être, pas avant. Ce serait mettre la charrue avant les bœufs, et cette transfiguration est en route.

Dire ce que l'on sait, même dans l'incrédulité planétaire, c'est comme une graine qui tombe sur un sol aride par erreur, pour échouer là où elle n'aurait jamais du se trouver. Arrive par le plus grand des hasards une pluie improbable, et se produit ce qui n'aurait jamais du se produire pourtant... la graine germe et s'en vas répandre d'autres semences, dans le plus grand des inattendus. Tel est le plan Divin à l’œuvre.

Alors assumez joyeusement, dans le calme et la paix de l'esprit, sans demander de "preuves" ni vous demander si c'est vrai ou faux, ce que vous choisissez qu'est la vérité.

Choisissez que Copperfield soit seulement un illusionniste et il ne sera que ça. Choisissez qu'il soit magicien psychiste et il le sera. Et si vous vous rendez compte qu'en fait ça n'a aucune importance, alors n'y pensez plus et penchez-vous sur des questions qui puissent dignement mériter votre intérêt.

Choisissez ce que je suis, et tenez-vous-y, de quoi qu'il s'agisse, et ne me demandez pas si c'est vrai ou faux car dans votre propre sphère de réalité, ne sera jamais vrai que ce que vous aurez décidé qui le sera, et nul démenti ne pourra jamais rien y changer.

Soyez béni, et que le meilleur en l'Absolu vous soit donné.
Avec Amour-Force,

Eléazar


Il y en a d'autres qui seront rétablis prochainement dans leur honneur et dont les accusateurs à gages seront rétablis dans leur ignominie. Il est malgré tout grand temps que ceux qui vendent leur âme pour un plat de lentilles soit publiquement identifiés afin qu'ils cessent une fois pour toutes de tromper l'humanité. Il est absolument temps que le mensonge, la tromperie, les louanges adressées aux ignobles (parfois même par "Prix Nobel de la Paix" interposé), et la condamnation des innocents, élevés en institutions respectables, soit publiquement dénoncés et abattus. Encore faut-il que les esprits crédules acceptent l'idée d'avoir été si longtemps manipulés et abreuvés d'illusions, et qu'en définitive, qu'ils acceptent ainsi d'admettre, petit à petit, que le monde dans lequel ils croyaient vivre, en réalité n'a jamais existé!

Mais ça, c'est un tout autre défi à relever...

3 commentaires:

  1. Bonjour Eleazar,

    il se peut aussi que l'on veuille vous presser comme un citron pour tenter d'avoir des informations justes sur certains sujets rendus habilement flou!

    puis je me permettre de vous demander un complément d'informations sur ce que vous aviez dit ds votre article "Le lent processus de transformation" du 7 juillet 2012 car je trouve qu'il est parfois bien difficile d'y voir clair sur le comportement de certains dirigeants;
    vous écriviez ceci:

    "Il faut savoir que tout ce qui est considéré comme puissant en terme de responsabilités ou de pouvoir, a été accordé et préalablement avalisé par la véritable super-puissance dont les gouvernements sont les outils, les gouvernants (sauf exceptions mais alors en principe vite corrompus ou éliminés, à l'exception jusqu'à présent de Monsieur Hugo Chavez), des marionnettes, parfois ennemis en apparences, mais toujours ralliés, l'un comme l'autre, à la cause qui les aura promus à leur place de choix."

    faut il comprendre que meme le president Obama n'est pas intègre ?
    pourtant, malgré son jeu politique difficile, j'ai toujours un sentiment de bienveillance à son sujet....

    des fois il faut beaucoup de temps et de maturité pour se rendre compte de la fausseté de certains "chefs"; j'ai eu beaucoup de doute à propos du dalai lama actuel et de francois miterrand en son temps, ces deux là se trahissent tot ou tard ; je n'ai toujours pas de doute à propos d'Obama, mais enfin il est peut etre encore plus doué dsn le camoufflage, mais enfin comme ça m'achappe je le sens bien quand meme pour le peuple; si vous pouviez nous eclairer un minimum! merci d'avance
    stefano

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur Obama n'est pas un mauvais bougre si je puis dire. Ce n'est pas un homme mauvais, mais c'est une marionnette. Nous détenons la preuve qu'il n'a jamais "existé" avant de débarquer du jour au lendemain dans une famille préparée à le recevoir. Tous les organes du pouvoir avaient orchestré sa montée en tant que Président et c'est ce qui est fait avec tous les Présidents des Etats-Unis depuis J.f. Kennedy.

      L'assassinat du Président était politiquement difficile à gérer. Depuis ce jour "ils" ont décidé de préparer les futurs Présidents, les gérants en amont plutôt qu'en aval, dans des centres spécialisés et inconnus du public, des centres non-officiels ou plutôt officiellement inexistants. Le conditionnement est orchestré quasiment depuis la naissance. La personnalité se structure autour de l'axe donné. Nul être humain au monde ne saurait résister à une telle orientation d'esprit.

      Il faut comprendre que rien au monde ne leur était impossible, alors que le congrès n'est aujourd'hui composé que de partisans financiers du pouvoir lobbyiste et la CIA de mercenaires, à seul titre d'exemple. Mais en effet, humainement parlant, Barack Obama n'est pas du tout un homme mauvais, mais en contexte, qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire? Le bien, le mal, bon, mauvais... Il y a bien d'autres choses plus incidentes!

      Supprimer
  2. Merci pour cet éclairage Cher Eléazar. Ces précisions sont essentielles face aux multiples informations ou plutôt désinformations. Moi-même je suis parfois un peu dans le flou selon certaines descriptions concernant des personnes importantes. Notamment lorsque Jean-Paul II ainsi que le Cardinal Bergoglio participent à la fête juive Hanukkah quand on sait que le Judaïsme est l'antithèse du Catholicisme car il condamne L'Avatar Jésus Christ. Sans parler du Judaïsme Talmudique !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci