vendredi 27 janvier 2012

Un léger recul s'amorce, le signe des Temps!

Il y a des phénomènes particulièrement étranges dont s'empare la conscience mentale afin de lui donner une interprétation plausible, alors que les lois mathématiques, notamment celle des probabilités, défient quasiment à tous les coups l'apparente et hasardeuse banalité de la chose. Parmi ces phénomènes, celui qui me parle le plus est celui de la coïncidence. Il est amusant de constater combien ce terme est interprété en tant que synonyme de pur hasard alors que sa sémantique fait clairement état de deux situations ou davantage qui... coïncident parfaitement. Comme si le fait de remonter une fermeture éclair faisait se rejoindre les deux bords du vêtement, le relief de l'un coïncidant parfaitement avec le relief de l'autre... par l'effet du plus pur hasard! Etonnant non?
L'OCTP ne se lance pas, à la faveur de 2012, dans l'étude appliquée de la sémantique ceci dit (quoique...). Si je fais référence aux coïncidences c'est uniquement sur base du fait que depuis que nos quelques résolutions fermes ont été prises dans l'attente tout aussi ferme d'ailleurs de leur mise en application concrète (Cf. les articles précédents de ce journal), certains éléments surprenants commencent à surgir (peu encore nous sommes bien d'accord, il ne s'agit pas du scoop du siècle, encore qu'il ne fasse que commencer donc pourquoi pas). Alors, coïncidences? Peut-être. Mais une chose est absolument certaine, c'est que RIEN n'est du au hasard!

Personne n'aura oublié la couleuvre gigantesque que l'OMS, vendu au Nouvel Ordre Mondial (pardonnez-moi l'injustice de mes propos, il ne lui est pas vendu, il est son produit. Tâchons de rester rigoureux dans la réthorique), a tenté de faire avaler à la planète entière : la soit-disant pandémie de grippe aviaire, lui promettant que la maladie la décimerait sans vaccinations en batteries (si elle ne l'était pas par l'administration des vaccins empoissonnés des laboratoires entièrement parties prenantes dans les intérêts pécuniaires dudit "Nouvel Ordre" visant, selon leur propres propos, une réduction de l'effectif mondial humain de 95%).
Un travail monstrueux axé sur la mise en échec des jeux d'illusion et diverses énergies liées ayant été fait préalablement et durant la pseudo-pandémie auront autre entre permis l'éveil (enfin) d'une forme collective de lucidité, empêchant le plus grand nombre de se rendre à l'abattoir médicalisé, le sourire au lèvres, alors que des fausses communes par centaines avaient été creusées aux Etats-Unis en prévision du succès de l'opération. On se demande d'ailleurs ce qu'ils ont fait d'autant de trous...
Il faut rappeler que la pandémie de grippe a fait moins de mort que le SIDA la même (lui aussi pure création du NOM entre nous soit dit) à ce qui était sensé être le plus fort de sa contamination et que sa mondialisation (je parle de la pandémie) est passée comme un nuage de brume laissant sauve la quasi totalité de la civilisation humaine. Les médias, Ministres des affaires sanitaires, responsables d'Etat des services de santé, et autres hurleurs au loup, une fois la supercherie démasquée, s'en sont allés à d'autres fadaises comme si de rien n'était, pas même la moindre expression de honte sur la visage, non pour leur impossible culpabilité, mais pour être à ce point passés pour des imbéciles (pardonnez mon emportement). J'avoue que personnellement je n'aurais pas ce détachement là, et Dieu sait que je le prône, c'est le cas de le dire. Ils avaient pensé que cette pandémie passerait tout aussi bien que la grippe dite "espagnole" du début du XXè siècle, tout aussi préfabriquée que le fut celle-ci et qui a fait richesse des entreprises Baxter, et la plus grande richesse encore de la famille Rockeffeler. Mais bon, le passé n'a plus guère d'importance, si tant est qu'il ait d'ailleurs jamais eu lieu, allez savoir.

Toujours est-il que le ridicule ne tuant pas (rendant même semble-t-il certains encore bien plus sûrs d'eux encore on se demande par quel miracle), les mêmes acteurs ont tenté de nous en remettre une couche avec une pandémie "new generation", plus meurtrière, sûrement débarquée de quelque labos extraterrestres puisque c'est la nouvelle couleuvre à tenter de faire avaler au monde, en somme, une pandémie "relookée" et donc, il faut bien le dire, beaucoup "fun".
Malheureusement, et ce n'est pas faute d'avoir annoncé très tôt la couleur (Cf. la page de sommaire du site Archimagie.com: "le temps est mon allié"), toute entreprise de destruction massive (humaine, écologique, climatologique, etc.) échouant maintenant, ne pourra jamais plus être réitérée à l'avenir (ni avec succès, ni même impunément d'ailleurs... eh oui le hasard des "interventions divines" qui comme par hasard encore empêchent que le pire n'arrive, c'est quand même étonnant non, ces Coïcidences?).

Mais là où a coïncidence devient véritablement étonnante et où on peut admirer finalement la vie comme un spectacle, c'est que là où sont annoncées le haut risque des suspensions du droit de l'âme à son maintien dans l'incarnation, on note par ci par là, sans même les rechercher, quelques reculs intéressants dans la frénésie inconsciente ou meurtrière d'une course au profit inconditionnel. Justement à ce moment là, précisément. Je vous le disais... j'aime les coïncidences.
Des exemples? Je vous en donnerai deux. Tout d'abord le moins éloquent d'entre eux:

  • BASF Plant Science, filiale de biotechnologie végétale du leader allemand de l’industrie chimique BASF (Badische Anilin und Soda Fabrik), arrête son développement et sa production de produits OGM en Europe (en Europe seulement; mon petit doigt me dit -je vous le confie- qu'ils ne s'arrêteront pas longtemps qu'à l'Europe, un peu contraints et forcés peut-être), ceci pour se "réfugier" là où les partisans du chaos étendaient leur plus important protectorat: les Etats-Unis (autorisez-moi l'emploi du passé).
  • Deuxième point, le plus éloquent cette fois et le meilleur pour la fin, toujours, pour lequel je me permet de vous citer directement l'article:

    H5N1 muté: le virus mortel paralyse la communauté scientifique

    Après l'interdiction de publication d'une recherche sur la grippe, les virologues prennent une décision sans précédent: ils suspendent leurs travaux pendant deux mois et appellent au débat.
    La machine à connaissance vient de se gripper et l'heure est grave. Un groupe international de chercheurs en virologie annoncent sur les sites de Nature et Science (les deux plus prestigieuses revues scientifiques au monde) qu'ils suspendent leurs travaux consacrés au H5N1, le virus responsable de la pandémie de grippe aviaire. Ils réclament l'organisation au plus vite d'un vaste débat démocratique.
    Objectif: définir ce qu'il est ou non légitime de faire avec ce virus qui inquiète tous les responsables sanitaires depuis la fin 2003, date de son apparition dans le sud-est de l'Asie.
    Le premier signataire de cet appel est Ron A. M. Fouchier. Avec quelques-uns de ses collègues du département de virologie de l'Erasmus Medical Center de Rotterdam, il est parvenu à créer un H5N1 mutant; un nouvel agent pathogène dont personne ne peut souhaiter qu'il puisse un jour s'échapper du laboratoire néerlandais où on lui a donné le jour. Ou de tout autre laboratoire dans le monde où des chercheurs terroristes l'auraient confectionné à cette fin.
Ca, je vous le confirme, c'est en effet "sans précédent"... La conscience gagne du terrain! Si la conscience commence à devenir inversement proportionnelle à l'esprit criminel des psychopathes institutionnels, économiques, et financiers, alors un embryon d'espoir que le changement se fasse plus en douceur que prévu est en train de naître. Personnellement j'ai très envie de voir ce que ça donne. Pas vous?

Attendons donc trois ou quatre mois pour voir ce qu'il va se passer avant d'entrer dans l'action de façon plus radicale. Je suis un grand optimiste et pourtant je n'attends personne pour légitimer cette "fâcheuse" tendance. J'ai décidé il y a bien longtemps que le monde était globalement bien meilleur qu'on l'a toujours présenté "à la télé" et il s'avère que j'ai eu parfaitement raison, parce que tel est le cas, tout simplement. Et si je l'ai cru alors à tort, ma foi en lui l'aura poussé vers cette heureuse issue.

Néanmoins une chose est sûre et certaine, aujourd'hui irrévocable. Nous sortons envers et contre tous si nécessaire du monde de cauchemars duquel nous sommes issus, pour entrer dans une ère de changements qui révolutionnera la civilisation humaine en quelques décennies, plus en profondeur que l'imagination la plus fertile pourrait le concevoir, la confirmant dans ses premières transfigurations. Conservez à l'esprit que quoi que l'on vous dise, quoi que vous lisiez de la part de qui que ce soit, même le mieux intentionné, le plus crédible, ou le mieux placé pour se faire, même preuves à l'appui; conservez à l'esprit que le changement s'opérera sans changer les outils avec lesquels le monde aura été perverti, mais en réformant à 100% ces outils afin de s'en servir comme contre-poison et en faire les instruments parfaits d'une prospérité personnelle pour tous sans exceptions.

Ce que l'Ombre crée n'est que perversion. Prenez les mêmes éléments mais remettez-les à l'endroit alors qu'elle les aura mis à l'envers, et l'harmonie redevient parfaite, c'est le principe même de l'homéopathie. Un autre exemple est la croix dite "gammée", symbole majeur du chaos et des forces de destructions telle que représentée par le nazisme. Pourtant réorientée correctement et dans les bonnes couleurs, la croix gammée redevient la svastika qu'elle n'aurait jamais du cesser d'être, symbole solaire de l'harmonieuse évolution de l'Univers, de l'âme.

Nous en reparlerons...

Eléazar

2 commentaires:

  1. Merci Eléazar,nos yeux commencent de plus en plus à s'ouvrir

    RépondreSupprimer
  2. @Anonyme> oui et tant et si bien qu'il va falloir bientôt investir dans une bonne paire de lunette de soleil à indice UV maxi :-D Parce qu'a mon sens je crois que nous allons assister à un spectacle des plus éblouissant en cette année 2012.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci