vendredi 26 août 2011

Vigilance face aux responsabilités personnelles et collectives

Ce 22 août 2011 eu lieu la célébration d'une fête liée à l'incarnation de l'Animam Mundi (Cf. précisions relatives à ce que définit ce terme latin - document PDF : première évocation en page 12).
Une personne résidant dans son ashram au Canada et se réclamant officiellement de son autorité, mais malheureusement pour son seul bénéfice personnel, a initialement accepté de ne pas rejeter la main qui lui a été tendue sans rien lui demander, mais uniquement afin de tenter de le protéger des conséquences de ses propres actes visant à tromper les gens qui l'entourent et qui voient en lui un exemple spirituel sincère. Malheureusement, malgré ce geste de conciliation, cet homme dérangé par la nature même du dilemme auquel il s'est lui-même soumis de part son attitude, a jugé bon, seulement quelques heures après les négociations en rapport, de mandater un chaman des environs afin de tenter une incursion magique pour porter préjudice à l'Animam Mundi. Le chaman en question, entouré de quelques acolytes, a opéré son action nocive depuis les abords d'un lac au Canada, dans la région de Wasa Lake en Colombie Britannique.

Cette attaque sournoise au vu des accords passés a été repoussée et le choc en retour en rapport, accompagné et amplifié jusque vers son auteur direct. Quelques instants plus tard seulement, le chaman est mort des suite de son action, ce qui a aussi considérablement ébranlé ses acolytes. Le fait est bien évidemment arrivé très vite aux oreilles de notre homme ayant commandité l'action, lequel a confortablement choisi d'en conclure que celui qui se prétend l'Animam Mundi n'est qu'un mage noir usurpateur...
Notre homme est donc actuellement plongé dans la réflexion car si dans les faits il n'est pas l'exécuteur du geste, il est moralement à son origine, comme à celle de la mort du chaman, du moins en partie...

Cette histoire vous est contée car il est important que petit à petit, les gens commencent à se rendre compte que les alliances karmiques ne fonctionnent plus, que les chocs en retour et autres retours de forces sont désormais intelligents et que les dérivatifs tels que le "Bouclier d'Hermès" et autres méthodes de triangulation afin d'y échapper ne fonctionnent plus, que les charges magiques, surtout de nuisances, ne fonctionnent plus non plus, mais en revanche que la responsabilité des actes, des paroles, et des pensées, prend une ampleur redoutablement croissante.

Un autre fait est à signaler. Les règles, les lois cosmiques et cosmogoniques ont elles aussi considérablement changé, même si dans les formes, au monde est conservé son apparente équivalence par rapport à il n'y a que seulement deux ans encore... A seul titre d'exemple, l'incarnation n'est définitivement plus consentie qu'à titre strictement conditionnel. Les conditions en rapport, tant dans l'accord de l'incarnation que dans celui de son maintien, sont étroitement liées à l'engagement de l'âme, qu'elle ait le projet de s'incarner, qu'elle vienne de s'incarner à l'instant, ou l'ayant fait il y a un trois-quart de siècle ou plus (l'effet est "malheureusement" rétroactif...). Cet engagement porte sur l'acceptation de l'évolution intérieure, rendant suspensive toute tentative de s'opposer à la marche en avant comme à la mise en application des lois liées à notre actuel cycle cosmique: l'Âge de Diamant. Y croire ou ne pas y croire n'y changera rien en rien. L'expérience seule montrera aux plus obstinés combien il est vain de tenter de lui faire échec d'une manière ou d'une autre, ou de pactiser avec qui pourrait le tenter.

Il reste peu de temps à notre ami Canadien, d'adoption du moins, avant qu'il ne soit considéré comme étant un grain de sable définitivement nocif pour et dans la "mécanique céleste" laquelle sera désormais et à jamais sans compromissions. Nous lui souhaitons de se raviser extrêmement rapidement car bien que l'Ombre l'ait un peu oublié, la Lumière sait aussi sortir les armes, quand bien même serait-elle éventuellement plus lente à la détente, elle n'en demeure pas moins, enfin, d'une efficacité redoutable... et croissante et elle aussi.

En Âge de Fer, il n'y a qu'un quart de siècle de cela, et durant encore les quelques années qui suivirent, seule la perversion avait droit de cité et une chance d'expression possible en ce monde, et le fait en offusquait bien peu (et d'ailleurs plus officiellement que sincèrement d'ailleurs, surtout parmi les puissants). Aujourd'hui la tendance est totalement opposée et enfin remise à sa juste place; la "désinversion" des valeurs n'ayant été entamée qu'il n'y a que quelques mois seulement. Nous craignons fort que ceux qui refusent obstinément d'y croire et à la mesure de leur propre entêtement à vouloir se référer encore et toujours aux anciens paradigmes, soient obligés de le comprendre en en faisant par eux-mêmes l'amère expérience. Ceci dit ne vous fiez jamais aux apparences, pas davantage en cette matière qu'en toutes les autres, et ne concluez jamais par un jugement l'interprétation mentale que vous suggère ce que vous voyez de ce qu'il se passe ou semble se passer autour de vous...!

La tendance actuelle est à la volonté collective de la libération de la planète de l'esclavage que lui a imposé "l'élite", du moins financière. Ce n'est que le début. L'OCTP ne travaille qu'à la liberté absolue de tous dans le respect de tous et de leur propre liberté, mais ne vous y fiez pas, il travaille aussi à imposer à tous la nécessité irrévocable de ce respect envers tous. Telle est la vraie tendance. Alors suivez-la, et soyez-y heureux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre collaboration éditoriale.
Vos commentaires seront édités après modération.
Si vous souhaitez nous faire parvenir un message en privé, merci de bien vouloir utiliser la plate-forme des contacts à cette adresse:
https://archimagistere.com/fr/contacts/ (catégorie "Le contenu du site" pour un message relatif à nos publications).

Merci