samedi 18 février 2017

Réponse à commentaire

Un commentaire à l'article du 5 février dernier "Mise en échec de la matrice mentale collective", a été posté ce jour, 18 février, par un visiteur du blog. Voici ce commentaire:

Bonsoir ou bonjour cher Eléazar, vu que le temps n'existe plus avec internet (qu'est-ce-que le temps?) Beaucoup d'enveloppes charnelles (de bons soldats) se demandent "qui êtes vous réellement? par simple honnêteté intellectuelle" Ce n'est pas une question de ma part car j'en connais la réponse, sachez le. Je pense que la résolution de cette simple interrogation, permettrait de faire comprendre, aux personnes engagées avec nous, de détruire une frontière qui mènera vers la raison. J'ai lu et étudié chacun de vos écrits mais il est fort possible, que la croyance en vous, devienne faillible par d'autre résistants ou par la fatalité. En effet, l'Homme vit avec des gènes qui le propulsent à douter, surtout si l'amour n'est plus. Seriez vous capables, mêmes en brouillant les pistes, de leur en dire plus, de vous dévoiler (mieux que dans votre ouvrage par exemple)? Je ne réagi pas par hasard, je le fais simplement avant qu'il ne soit trop tard (en urgence). Je sens de l'impatience autour de moi et je n'ai pas à révéler ce dont je ne suis pas destiné de faire. En tout cas, merci à tous, croyez en vous et en l'amour de chacun. Un jour viendra.

Fab

La réponse à ce commentaire étant trop longue pour être publiée en statut "commentaire" (champ limité à 4096 caractères non-accentués), il a été décidé d'en faire une lettre ouverte.
La voici.


dimanche 5 février 2017

Mise en échec de la matrice mentale collective

Cette action qui a eu lieu début janvier dernier est un processus essentiel du phénomène que nous avons eu l'habitude d'appeler le "basculement", devant marquer l'arrêt définitif du système actuel, faisant son échec comme un moteur qui calerait par un ensemble de forces le contraignant à l'arrêt. Ayant récupéré les clefs du véhicule, ce dernier ne sera donc jamais remis en marche. Il sera démantelé petit-à-petit pour définitivement disparaître à terme, à la vue même de tous ceux qui auront vécu par lui, avec lui et en lui.

Le processus du basculement est à l’œuvre depuis septembre 2016. Il doit aller en crescendo et doit prendre au total entre 6 et 10 mois, maintenant que sont consolidées les différentes probabilités d'actions des uns et des autres, et des possibilités de réactions de l'Ennemi par rapport à l'avancée de ce qui est en train de le détruire.

dimanche 1 janvier 2017

Perspectives décisives pour 2017

Assurément cette année sera bonne. Elle sera bonne car dans le cas contraire elle ne sera pas du tout. Néanmoins "bonne" ne signifie pas qu'elle le sera pour tout le monde ni de la manière attendue par tout un chacun. En tout état de cause elle ne le sera pas comme on l'imagine. L'enfantement est en principe un moment heureux, du moins lorsque les choses se passent bien et que ce qui aura présidé à ce moment put naître dans des circonstances joyeuses. Pourtant le moment reste inquiétant et douloureux, autant pour le père qui s'inquiète pour son épouse, que pour la mère qui espère pouvoir être à la hauteur, surtout s'il s'agit de son premier-né. Notre actuelle civilisation planétaire se trouve un peu dans ce type de contexte. Les douleurs se font sentir. On ne sait pas exactement s'il s'agit d'une fausse-alerte où si l'instant de la délivrance est proche, bien qu'on le sente en soi. On ne sait pas trop par quoi on va devoir passer, on aimerait que ce soit déjà fini mais on redoute les instants qui précèdent cette délivrance tout en voulant de rien rater du moment. La confusion s'installe dans les esprits. On sait juste qu'on ne peut plus reculer et tous les espoirs sont investis dans une attente la moins longue et avec la conclusion la plus heureuse possible.

samedi 12 novembre 2016

Témoignage

Le moment approche. Les innocents en sont témoins. Ils l'expriment dans leur propre langage, avec leurs propres mots, et ceux qui les entourent interprètent leurs paroles aussi bien qu'ils le peuvent, par rapport à ce qui leur semble être le plus semblable à ce qu'ils connaissent. Les innocents ne peuvent reconnaître ce qu'ils ne connaissent pas encore. Mais ils savent, parce qu'ils sont venus avec cette connaissance et dans un objectif clair: collaborer à la réforme des univers...

samedi 5 novembre 2016

Message final à l'Ennemi

Nous tenons par cet article à répondre aux diverses tentatives de contacts directs ou indirects de la part de ce que nous appelons "l'Ennemi", ennemi de l'Humanité, de la liberté, de la saine et libre évolution de toutes les formes de consciences, d'ici ou d'ailleurs.

Le temps de la mort définitive du paradigme actuel est désormais extrêmement proche, précédant la naissance de celui qui est déjà dans l'attente de naître pour tous. Nous savons que les maîtres parmi les maîtres des chantres du Chaos que représente, sous cette forme ou sous une autre, ce qu'ils ont appelé le "Nouvel Ordre Mondial", sont en mauvaise posture, même physiquement ce qui constitue en soi une "première" dans leur histoire. La débâcle est déjà leur quotidien. Les rats quittent le navire car leur mort est imminente, celle de leur pouvoir, de leur autorité, et de la réalité qu'ils imposent en tant qu'évidence à l'ensemble des populations.